″Il faut restaurer l′Etat de droit au Togo″ (Jean-Pierre Fabre) | ACTUALITÉS | DW | 19.02.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

ACTUALITÉS

"Il faut restaurer l'Etat de droit au Togo" (Jean-Pierre Fabre)

Ex-chef de file de l'opposition, Jean-Pierre Fabre brigue la présidence pour la troisième fois de sa carrière. Sa première priorité : restaurer l'Etat de droit. Car pour lui, le Togo n'est pas un Etat démocratique

Écouter l'audio 01:51

"Il faut restaurer l'Etat de droit au Togo" (Jean-Pierre Fabre)

Au Togo, l'élection présidentielle aura lieu dans trois jours, le 22 février. Depuis hier, nous recevons les candidats ou leurs représentants. Ils sont six à affronter le président sortant, Faure Gnassingbé. Parmi eux, l'ex-chef de file de l'opposition, Jean-Pierre Fabre, président du parti ANC, l'Alliance nationale pour le changement. Celui-ci brigue la présidence pour la troisième fois. Il a boycotté les dernières législatives mais porté par les dernières municipales, où il a remporté la mairie de Lomé Golf 4, Jean-Pierre Fabre affirme que la première priorité est de restaurer l'Etat de droit. Car pour lui le Togo n'est pas un Etat démocratique. Il est au micro de notre envoyé spécial, Kossivi Tiassou.

 

Audios et vidéos sur le sujet