Gabon: procès de Port-Gentil | Afrique | DW | 17.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Gabon: procès de Port-Gentil

Le tribunal de Port-Gentil a relaxé jeudi 42 des 46 prévenus jugés pour évasion, pillage ou destruction lors des émeutes post-électorales qui ont secoué la capitale pétrolière du Gabon du 3 au 6 septembre.

default

Les émeutes à Port Gentil ont fait trois morts selon les autorités, au moins 15 selon l'opposition

311 personnes au totale ont été interpellées lors des émeutes dans la capitale économique après l’élection d’Ali Bongo comme président, mais une soixantaine seulement comparaissaient depuis hier. Les prévenus, en majorité des jeunes, dont une femme et quelques mineurs, avaient été interpellés en "flagrant délit" de "vol, destruction ou pillage". Certains sont jugés pour "évasion" de la prison de la ville.

On écoute l’analyse du juriste gabonais Serge Mihindou, joint par Benjamin Baramoto peu avant la décision du tribunal.

  • Date 17.09.2009
  • Auteur Benjamin Baramoto
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Jiot
  • Date 17.09.2009
  • Auteur Benjamin Baramoto
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Jiot