France: Macron remporte la présidentielle | International | DW | 07.05.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

France: Macron remporte la présidentielle

Selon les premières estimations, le candidat du mouvement "En Marche" a obtenu environ 65,5% des suffrages contre 34,5% pour sa concurrente Marine Le Pen. Il devient le plus jeune président de la République française.

Le slogan électoral devient réalité, mais la victoire risque d'avoir un arrière-goût amer

Le slogan électoral devient réalité, mais la victoire risque d'avoir un arrière-goût amer

Arrivé en tête au premier tour, l'ancien banquier d'affaires de 39 ans, ex-ministre de l'Economie du président sortant François Hollande, est sorti vainqueur des urnes lors du second tour de la présidentielle. Il était donné largement favori par les sondages. Son adversaire du Front national Marine Le Pen espérait surfer sur la vague populiste qui a provoqué la sortie de l'UE du Royaume-Uni et la victoire de Donald Trump aux Etats-Unis, mais elle a été battue par un "front républicain".

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont voté au Tourquet, en Normandie

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont voté au Tourquet, en Normandie

Forte abstention... tactique?

Environ 47,5 millions d'électeurs étaient appelés à voter pour ce deuxième tour de l'élection présidentielle, la deuxième en quinze ans à voir le Front national accéder au second tour, après Jean-Marie Le Pen en 2002. Le scrutin s'est déroulé sous haute sécurité avec plus de 50.000 policiers, gendarmes et militaires déployés pour la circonstance.

À 17 heures, la participation au scrutin, niché au coeur d'un week-end de trois jours, atteignait 65,30%, un chiffre en forte baisse tant par rapport au taux à la même heure du premier tour le 23 avril (69,42%), que par rapport à celui au second tour de la précédente élection présidentielle de 2012 (71,96%). À 20 heures, heure de la fermeture des derniers bureaux, l'abstention était estimée à environ 25,3%.

Plusieurs initiatives avaient toutefois appelé les électeurs résignés à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage au Front national à se déplacer le plus tard possible pour accomplir leur devoir citoyen. Cela pourrait donc avoir faussé les chiffres provisoires de la participation. Le nombre de bulletins blancs et nuls pourrait également atteindre un record.

Une campagne houleuse

Rideau pour Marine Le Pen, qui n'atteint pas la barre symbolique des 40%

Rideau pour Marine Le Pen, qui n'atteint pas la barre symbolique des 40%

L'entre-deux-tours a été pourtant marqué par des ralliements de tous bords à Emmanuel Macron, qui avait remporté 24% des suffrages au premier tour du 23 avril, pour faire barrage à Marine Le Pen (21,30%). Un débat télévisé mouvementé a opposé mercredi soir les deux finalistes à la télévision. La prestation de Mme Le Pen avait été sévèrement critiquée, y compris au sein de son propre camp.

Et la campagne s'est achevée vendredi dans la confusion, avec la diffusion dans les réseaux sociaux de plusieurs dizaines de milliers de documents internes de l'équipe d'Emmanuel Macron, abondamment relayée par l'extrême droite sur Twitter. Une opération aussitôt qualifiée de "déstabilisation" par le candidat centriste. La justice française a ouvert une enquête, selon une source proche du mouvement En Marche.

Constituer une majorité

Le principal défi d'Emmanuel Macron sera de constituer une majorité lors des élections législatives de juin. Mais avant, il a invité ses partisans à fêter sa victoire sur la place du Louvre, avant de participer demain 8 mai aux cérémonies de commémoration de la capitulation allemande en 1945, à l'invitation du président sortant François Hollande. Ce dernier remettra officiellement dimanche 14 mai les clés de l'Elysée à son nouveau locataire.

Avec AFP

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !