Forte mobilisation pour la « marche d′un million » en Egypte | Coupe du monde de football 2018 | DW | 01.02.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Forte mobilisation pour la « marche d'un million » en Egypte

Pari remporté pour l'opposition égyptienne : plus d'un million de personnes ont réclamé dans la rue le départ de Hosni Moubarak. L'armée s'était engagée à ne pas recourir à la force.

default

Au huitième jour de mobilisation, une coalition d'opposants espérait la participation d'au moins un million de personnes. L'appel a été largement suivi dans les grandes villes du pays, au Caire, à Alexandrie et Suez. Des rassemblements étaient signalés aussi à Ismaïlia et dans des villes du delta du Nil comme Tanta, Mansoura, Mahalla el Koubra.

Dans un communiqué, le Comité national de suivi des revendications du peuple a fait savoir qu'il n'entamerait pas de dialogue sur une transition politique avant le départ du président Hosni Moubarak. Ce comité regroupe les Frères musulmans, l'Association nationale pour le changement de Mohammed ElBaradeï et divers partis politiques.

Risque de récupération par les militaires ?

En dépit des mouvements populaires qui ont lieu à Tunis et au Caire, l'appareil d'Etat semble plus que jamais verrouillé. En Tunisie et malgré le départ du président Ben Ali, le Premier ministre Mohammed Ghannouchi est toujours en place. Tandis qu'en Egypte, si Hosni Moubarak semble sur le départ, les militaires sont en train d'assurer la transition. Il existe donc un risque de voir le désir de changement confisqué par les mêmes hommes que la rue a conspués. C'est ce qu'estime en tous cas Hani Abidi, directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève. Il est interrogé par Jean-Michel Bos.

Edition : Marie-Ange Pioerron / Anne Le Touzé

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet