Espoir de vaccin contre le paludisme | Afrique | DW | 20.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Espoir de vaccin contre le paludisme

Le paludisme tue chaque année quelque 800 000 personnes dans le monde dont 85% sont des enfants de moins de cinq ans en Afrique sub-saharienne, selon l'Organisation mondiale de la Santé. Un vaccin apporte de l'espoir.

Anopheles-Mücke, auch Malaria-Mücke genannt, 45-fach vergrößert. (Vergrößerung bei 12cm Kantenlänge) Foto: eye of science/Oliver Meckes (eingestellt 02/2011)

Le moustique Anophele, qui transmet le parasite du paludisme. Un fléau qui touche particulièrement les enfants

C'est une avancée considérable, mais attention il ne s'agit pas de l'éradication de la maladie. Les premiers essais cliniques ont été menés aux Etats-Unis auprès d'une population adulte, puis auprès d'adultes en Gambie et progressivement on est passé d'âge en âge pour en arriver aux nourrissons. Au total l'essai clinique du vaccin RTS,S - c'est son nom - a été mené dans sept pays d'Afrique subsaharienne depuis 2009 auprès de 16 000 nourrissons et jeunes enfants. Et la phase trois, c'est à dire la derniére phase avant la recommandation - ou pas - de mise sur le marché, vient de se conclure. Elle a démontré que trois doses permettent une protection de 56% contre le paludisme et de 47% contre la forme la plus grave de la maladie, lorsqu'elle touche des organes comme le cerveau ou les reins et devient mortelle. Si tout va bien, la mise sur le marché pourrait intervenir en 2015.

Titel: Kampf gegen Malaria in Afrika Schlagworte:Afrika, Malaria, Stechmücken, Moskitos Wer hat das Bild gemacht/Fotograf?:Ralph Ahrens Wann wurde das Bild gemacht?: Januar 2011 Wo wurde das Bild aufgenommen?: Uganda/ Kenia/Afrika Bildbeschreibung: Bei welcher Gelegenheit / in welcher Situation wurde das Bild aufgenommen? Wer oder was ist auf dem Bild zu sehen? Bild 1: Eine Frau in Uganda vor ihrem zerissenen Moskitonetz - Malaria ist eine Krankheit der Armut.

Le vaccin RTS-S porteur d'espoir ne dispense pas de l'emploi des moustiquaires, insecticides et médicaments

Parasite intelligent

Pour Bill Gates, dont la fondation finance la recherche contre le paludisme depuis 2001, "ces résultats prouvent qu'il est possible de créer un vaccin efficace contre le paludisme." Il pourrait donc protéger des millions d'enfants et sauver des milliers de vie si son efficacité ne diminue pas avec le temps. Une véritable victoire de la science. Le Dr. Christian Loucq, directeur de programme à l'ONG PATH qui travaille sur le développement de ce vaccin et que nous avions joint en avril à Washington explique " qu'un parasite c'est un organisme très complexe, composé de quelques 6000 petites particules, des protéines et à chaque fois qu'il est injecté, il change de forme"

Un parasite très intelligent et d'autant plus redoutable. C'est pourquoi Médecins sans frontières appelle à conserver l'arsenal habituel, utilisation des moustiquaires , pulvérisation d'insecticides sur les murs des habitations et accès aux médicaments.

Auteur: Elisabeth Cadot (afp,dpa)
Edition: Marie-Ange Pieorron

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !