En France, les députés suppriment le mot « race » de la Constitution | International | DW | 12.07.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

En France, les députés suppriment le mot « race » de la Constitution

Selon Yves Sintomer, professeur de sciences politiques à l’Université Paris 8, la France aurait pu s'épargner ce débat.

Écouter l'audio 02:05
Now live
02:05 min

En France, les députés suppriment le mot « race » de la Constitution

Les députés français ont entamé le 11 juillet une bataille parlementaire de plusieurs mois sur une vaste réforme institutionnelle voulue par le président Emmanuel Macron. Une première étape concerne la réforme de la Constitution. Des milliers d'amendements ont été déposés et l'un d'entre eux prévoit la suppression du mot "race" dans la Constitution. Cet amendement, voté en commission, introduit aussi l’interdiction de « distinction de sexe ». Selon l’article premier de la Constitution, la République « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion.» C'est ce mot race qui devrait être supprimé. Ecoutez Yves Sintomer, professeur de sciences politiques à l’Université Paris 8, au micro de Hiva Nusseibeh.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !