Echange d′espions entre Russie et Etats-Unis | International | DW | 09.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Echange d'espions entre Russie et Etats-Unis

Les quatre prisonniers graciés par le président russe Dmitri Medvedev ont été remis aux Etats-Unis, ce en échange de dix agents russes accusés d'espionnage aux Etats-Unis. Du jamais vu depuis la fin de la Guerre froide.

default

Selon un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, cet échange a été rendu possible par « le contexte d'amélioration des relations russo-américaines ». Le 27 juin dernier, dix personnes soupçonnées d'être des agents secrets travaillant pour le compte de la Russie avaient été arrêtées par le FBI. Le Kremlin et la Maison Blanche ont alors tout fait pour que ces arrestations n'aient pas de retombées négatives sur leurs relations bilatérales. En effet, Barack Obama, le président américain, a besoin de l'appui de Moscou pour empêcher l'Iran de se doter de l'arme atomique et pour maintenir les voies d'approvisionnement aux forces occidentales en Afghanistan.

C'est donc dans ce contexte que l' « échange » a eu lieu ce matin. Un avion transportant les 10 prisonniers a atterri à Vienne, en Autriche; les prisonniers sont ensuite montés dans un autre avion, en partance pour Moscou. On connaît l'identité de cinq de ces agents secrets, et tous, sauf une journaliste, ont reconnu avoir la nationalité russe. La Russie s'est engagée à ce que la journaliste puisse venir en Russie. Les dix suspects ont écopé d'une peine de réclusion de 11 jours, soit une durée équivalente à celle qu'ils ont purgée aux Etats-Unis depuis leur arrestation. Par contre, ils ont été innocentés des accusations de blanchiment d'argent retenues contre eux.

Quant aux quatre prisonniers graciés par le Président Medvedev, ils ont eux aussi rejoint Vienne dans la matinée, et se sont envolés en direction des Etats-Unis. Parmi eux, le scientifique Igor Soutiaguine, un expert de l'armement nucléaire déjà condamné en 2004 à 15 ans de prison par la justice russe pour avoir remis des informations classées secret défense à une compagnie britannique qui servait d'intermédiaire à la CIA.

Auteur : Ali Farhat
Edition : Mireille Dronne

  • Date 09.07.2010
  • Auteur Ali Farhat
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/OF8H
  • Date 09.07.2010
  • Auteur Ali Farhat
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/OF8H
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !