Deux journalistes français tués à Kidal | Afrique | DW | 03.11.2013

Découvrez le nouveau site de DW Afrique

Testez en exclusivité la version beta de DW Afrique. Votre avis peut nous aider à améliorer le nouveau site.

  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Deux journalistes français tués à Kidal

Ghislaine Dupont et Claude Verlon avaient été enlevés samedi à Kidal par des hommes armés. Les deux journalistes de RFI auraient été kidnappés devant le domicile d'Ambéry Ag Rhissa, un représentant du MNLA.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a "fermement condamné" l'enlèvement et l'exécution samedi de deux journalistes français à Kidal, dans le nord du Mali. Le secrétaire géneral de l'Onu Ban Ki-monn a également demandé aux autorités maliennes d'enquêter "rapidement" sur cette affaire et de "traduire les responsables devant la justice". Les circonstances précises de la mort des deux journalistes, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, restent toujours inconnues dans la nuit de samedi à dimanche.

Confirmation de Paris

Peu avant l'annonce de leur décès par Paris, des sources militaires et sécuritaires au Mali avaient annoncé leur enlèvement à Kidal.

Une réunion de crise s'est tenue dimanche matin à l'Elysée, autour du président François Hollande.

Colère et indignation à l'Union européenne

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a également dénoncé "l'assassinat barbare" des deux journalistes dans le nord du Mali.