Des suites fâcheuses à l′offensive turque | Vu d′Allemagne | DW | 10.10.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Des suites fâcheuses à l'offensive turque

Les journaux allemands commentent l’offensive militaire turque en Syrie. Mais il est aussi bien sûr largement question de l'attentat de Halle dans l’est de l’Allemagne. Un acte antisémite qui plonge le pays dans l’émoi.

Écouter l'audio 02:33

"Ces milices ne vont pas se retirer sans combattre"- (Süddeutsche Zeitung)

Entre condamnation et soulagement. La Frankfurter Allgemeine Zeitung souligne que malgré la terreur provoquée par les tirs en pleine rue, le plus grave a été évité : le massacre de la communauté juive qui était réunie dans une synagogue pour la fête du Yom Kippour. Les alertes émanant des communautés juives d'Allemagne ces derniers temps se sont confirmées d'une tragique manière.

Voilà justement ce qui fait dire à la rédactrice en chef de la Deutsche Welle, Inès Pohl que même les indices les plus élémentaires conduisant à des attaques antisémites potentielles devraient être pris très au sérieux.

 

Combattre les germes de l'antisémitisme

Par exemple, le fait de brûler le drapeau israélien ou de proférer des injures à l'encontre d'un croyant qui sort avec une kippa.

"La sécurisation des infrastructures juives en Allemagne demeure une question vitale, même 75 ans après la fin de la dictature nationale socialiste". La fusillade de Halle montre aussi, selon Inès Pohl, que l'antisémitisme croissant dans ce pays n'est sans doute pas l'apanage des terroristes islamistes.

Pour Die Welt, c'est clair : "ce qui s'est passé à Halle est un acte antisémite avec une empreinte de l'extrême droite". Ce journal se félicite aussi que la porte d'entrée de la synagogue ait été verrouillée. La Neue Osnabrücker Zeitung appelle les services de sécurité à combler les lacunes qui ont pu faciliter ce genre d'attaques mais le journal se préoccupe surtout des intentions du jeune néonazi. Il ne s'agissait pas seulement pour lui de rendre son forfait spectaculaire mais aussi de se faire une renommée sur la toile.

Et la Tageszeitung de tirer les leçons de ce drame : "Halle n'existe pas partout mais ce qu'il s'y est passé pourrait arriver partout ailleurs. Il faut traiter les germes de l'antisémitisme que ce soit à l'école ou dans les entreprises", recommande le journal.

 

Le revers de l'offfensive turque

La Süddeutsche Zeitung s'intéresse pour sa part à l'offensive turque dans le nord de la Syrie et rappelle que les Américains ont militairement équipé les milices kurdes, leurs alliées. "Ces milices ne vont pas se retirer sans combattre". Et le journal sent venir les conséquences fâcheuses de cette intervention. Des civils vont se retrouver pris entre deux feux, des gens vont abandonner leur maison et prendre le chemin de l'exil. Parmi les personnes fuyant, il pourrait aussi y avoir des combattants de l'Etat islamique jusqu'ici détenus par les Kurdes. Dans la tourmente, les terroristes pourraient, non pas prendre la direction de la Turquie, mais celle de l'Europe, conclut la Süddeutsche.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !