Des statues de Leopold II peinturlurées en rouge sang pour protester contre le racisme en Belgique | International | DW | 08.06.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Des statues de Leopold II peinturlurées en rouge sang pour protester contre le racisme en Belgique

Guido Gryseels, directeur général du Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren en Belgique, comprend le symbole et appelle à une discussion sur le passé colonial belge.

Des statues de Leopold II peintes en rouge pour dénoncer le racisme en Belgique

Des statues de Leopold II peintes en rouge pour dénoncer le racisme issu du passé colonial en Belgique

Importante mobilisation antiracisme, ce week-end : des centaines de milliers de personnes ont manifesté en réponse à la mort de George Floyd à Minneapolis. En Grande-Bretagne et en Belgique notamment, des individus s’en sont pris à des statues. Ils réclament qu'elles soient retirées de l'espace public parce qu'elles représentent des personnages historiques liés à l'oppression coloniale - c'est le cas de statues et de bustes de Léopold II, qui était roi des Belges du temps de la colonisation du Congo.

Sandrine Blanchard a contacté Guido Gryseels, directeur général du Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren en Belgique, dans le parc duquel des statues ont été peinturlurées. Il comprend tout-à-fait ces actions à coups de pinceaux pour attirer l'attention.

Écouter l'audio 06:16

Interview avec Guido Gryseels, directeur du Musée de l'Afrique centrale

Guido Gryseels précise que les dégradations sont mineures et que les statues seront nettoyées pour quelques centaines d'euros.

A voir aussi :

Regarder la vidéo 03:50

Kribi, une mémoire coloniale allemande

La rédaction vous recommande