Détresse des enfants migrants de Lampedusa | Dossier | DW | 31.03.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Détresse des enfants migrants de Lampedusa

Quelque 350 enfants et mineurs s'entassent à Lampedusa. Leurs conditions de vie sont difficiles, mais c'est surtout leur futur qui inquiète les ONG comme "Save the Children".

epa02655265 A refugee is pictured in one of the room at the reception centre crowded by immigrants from North Africa in the island of Lampedusa, South Italy, 26 March 2011. Streams of North African immigrants are continuing to head towards the Italian island of Lampedusa, almost 15,000 people have landed on the island since January. Italy is to give Tunisia 80 million euros worth of aid and equipment to help stem the flow of migration from the North African country to its shores following unrest in the region, Foreign Minister Franco Frattini said on 25 March. EPA/FILIPPO VENEZIA

Les réfugiés sont accueillis dans des conditions sommaires. Les enfants ne connaissent pas leur sort futur.

Lampedusa, une petite ile située à mi-chemin entre la Tunisie et la Sicile - au sud de l'Italie - est le premier point d'entrée pour les migrants venus du Maghreb. Depuis la chute du président Ben Ali à la mi-janvier et le début des révoltes dans les pays arabes, environ 20.000 immigrés sont arrivés à Lampedusa contre 4000 sur toute l'année 2010. Les conditions d'accueil sont désormais déplorables et les habitants exaspérés. Les ONG comme Save the Children sont inquiètes pour les nombreux mineurs sur place. Silvio Berlusconi, le Premier ministre italien a en effet promis aux habitants de Lampedusa de transférer les 6000 migrants actuels vers différents centres de la côte italienne. Mais les mineurs ne savent pas ce qui les attend. Carlotta Bellini, chargée de la protection des enfants à l'ONG Save the Children explique: " une centaine de mineurs a déjá été transférée de Lampedusa vers la Sicile, dans des foyers d'hébergement mais nous ne savons absolument pas quand ils seront amenés de cette ile vers la terre ferme. Donc nous pensons que cela risque de prendre du temps . Nous sommes inquiets car la situation est très tendue."

Des enfants abandonnés

epa02655263 A handout photo released by Region Sicily showing Tunisian immigrants as they voluntarily assist the officials to clean rubbish from the beach of Cala Palme in the island of Lampedusa, South Italy, 26 March 2011. Streams of North African immigrants are continuing to head towards the Italian island of Lampedusa, almost 15,000 people have landed on the island since January. Italy is to give Tunisia 80 million euros worth of aid and equipment to help stem the flow of migration from the North African country to its shores following unrest in the region, Foreign Minister Franco Frattini said on 25 March. EPA/REGIONE SICILIA / HANDOUT EDITORIAL USE ONLY +++(c) dpa - Bildfunk+++

Les migrants nettoient volontairement la colline des ordures qui s'y trouvent. Ils veulent quitter Lampedusa.

Cela fait en effet une semaine environ que les mineurs s'entassent dans des bâtiments aux installations sanitaires sommaires. Couverture et nourriture sont fournies par des organisations caritatives. Seule une quarantaine d'entre eux jusqu'à présent a été enregistrée. Ce qui leur permet de déposer une demande d'asile s'ils ont été poursuivis et menacés. Certes ils ne peuvent être renvoyés car la loi italienne l'interdit, mais ils voudraient voir leur situation avancer. L'ONG Save the Children réclame des précisions au gouvernement: " un plan devrait indiquer quand les enfants vont être transférés,oú vont-ils être transférés, et quels budgets financeront le placement des enfants dans des centres d'accueil."

Autant de questions qui sont restées sans réponse malgré l'apparition remarquée sur l'ile d'un silvio Berlusconi en pleine forme: il a promis que les migrants évacueraient l'ile d'ici trois jours. Et comme preuve de sa bonne volonté et de sa sympathie pour les habitants de Lampedusa il a expliqué qu'il s'était rapidement acheté une petite maison sur l'île.

Auteur: Elisabeth Cadot
Edition: Carine Debrabandère

  • Date 31.03.2011
  • Auteur Elisabeth Cadot
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/10kv1
  • Date 31.03.2011
  • Auteur Elisabeth Cadot
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/10kv1