Covid-19: l′Afrique du Sud face à une nouvelle vague | Afrique | DW | 21.12.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Covid-19: l'Afrique du Sud face à une nouvelle vague

Une variante du coronavirus, qui touche plutôt les jeunes, suscite l'inquiétude en Afrique du Sud.

La nouvelle souche de coronavirus inquiète les autorités sud-africaines

La nouvelle souche de coronavirus inquiète les autorités sud-africaines

Plusieurs compagnies aériennes ont suspendu, dimanche, leurs vols vers l'Afrique du sud, frappée par une nouvelle variante du coronavirus. Elle est similaire, sans être identique, à la souche découverte en Grande-Bretagne : elles présentent la même mutation de la protéine 501 qui rend le virus plus contagieux

Cette souche affecte surtout des personnes en bonne santé qui n'ont pas de facteurs de comorbidité et tombent très malades.

Des tests Covid pour tenter d'isoler le virus

Des tests Covid pour tenter d'isoler le virus

"C'est inhabituel pour une nouvelle variante de contenir autant de mutations, y compris le N 501 qui s'attache mieux aux cellules humaines", s'inquiète le professeur Salim Abdool Karim, qui préside le comité officiel d'experts auprès du gouvernement sud-africain.

"Le 501 a aussi été détecté dans d'autres pays, notamment le Grande-Bretagne et l'Australie. Il représente environ 2 % des séquences du coronavirus qui ont été décrites. Mais dans notre pays, entre 80 et 90 % des virus relèvent de cette séquence."

Un virus plus rapide et qui touche les jeunes

Selon les premières données, cette nouvelle souche se répand rapidement, et souvent plus vite que la première vague.

Les jeunes sont les premières victimes d'une deuxième vague, alimentée par les fêtes de fin d'année académique, début décembre. En une semaine, le nombre de nouvelles contaminations est passé de 3000 à 9000 cas par jour. Les hôpitaux du Cap et Port Elizabeth sont déjà proches de la saturation.

La semaine dernière, le président Cyril Ramaphosa a annoncé une série de mesures, dont un couvre-feu à partir de 23 heures et la fermeture de nombreuses plages, en pleine période de congés annuels des Sud-Africains.

L'Afrique du sud est le pays le plus touché du continent africain, avec 922.000 cas et 24.700 morts.