Coronavirus : Les rencontres de Bundesliga à huis clos ? | Bundesliga | DW | 10.03.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Bundesliga

Coronavirus : Les rencontres de Bundesliga à huis clos ?

Le championnat allemand de football pourrait bientôt se dérouler sans spectateurs présents au stade. Le patron de la Ligue allemande de football ne souhaite néanmoins aucun report de match.

Un fan d'Aix-La-Chapelle lors d'un match à huis clos

Un fan d'Aix-La-Chapelle lors d'un match à huis clos

"Nous préférerions jouer la prochaine journée (de vendredi à dimanche ndlr) avec des spectateurs, mais ce n'est malheureusement pas réaliste", a déclaré Christian Seifert, le patron de la DFL (la ligue allemande de football). Ces propos font suite aux demandes de Jens Spahn, le ministre allemand de la Santé, qui a appelé dimanche à l'annulation de toutes les manifestations de plus d'un millier de personnes dans le pays, face à la multiplication des cas de contamination de coronavirus.

Christian Seifert, le chef de la Ligue allemande de football (DFL)

Christian Seifert, le chef de la Ligue allemande de football (DFL)

Tout sauf un report des rencontres

Néanmoins, Christian Seifert aimerait que les matchs de première et de deuxième division aient quand même lieu, avec ou sans public. S'il estime qu'il revenait aux autorités de décider si les rencontres devaient se dérouler avec ou sans spectateurs, le chef de la DFL est par ailleurs convaincu qu'il faut que la saison aille à son terme, et ce dans les délais prévus. "Il est hors de question que la saison ne se termine pas comme prévu à la fin mai, afin que les promus, relégués, et qualifiés pour les compétitions internationales soient connus. C'est la seule façon pour les clubs et pour la DFL de pouvoir planifier en toute sécurité la saison prochaine", a ajouté Christian Seifert.

Les fans partagés quant à cette décision

Chez les supporters, les réactions sont plutôt mitigées. Il y a ceux qui pensent que toutes ces interdictions vont beaucoup trop loin, comme ce fan du Borussia Mönchengladbach, par exemple :

"Je pense que c'est totalement exagéré, même s'il est vrai qu'il y a quelques menaces dans notre région. En tant que fan de Gladbach, je n'aimerais pas que mon club ait une rencontre à huis clos. Sans les spectateurs, ce n'est pas pareil. Un match de football, c'est un match avec du public."

D'autres en revanche se montrent plutôt fatalistes, comme cette autre supportrice de Gladbach :

"Samedi dernier, Gladbach a joué à domicile contre Dortmund, et il n'y a pas eu plus de vagues que cela. C'est vrai qu'à un moment, le plus important, c'est la santé. C'est dur de se voir priver de matchs quand on est fan, mais si cela devait arriver, je l'accepterai."

Sancho (Dortmund) face à trois joueurs de Gladbach

Samedi dernier, Jadon Sancho et Dortmund ont joué dans un stade plein face à Gladbach

Huis clos ou pas, les fans de football en Allemagne pourront a priori continuer à suivre leurs équipes préférées, au moins à la télévision, ce qui n'est pas le cas en Italie. Le pays est désormais entièrement confiné. Hier soir, le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a annoncé que le championnat de Série A (comme toutes les manifestations sportives d'ailleurs), était suspendu jusqu'au 3 avril prochain.