Colère de la rue en RDC après l′échec de la candidature commune | Afrique | DW | 14.11.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Colère de la rue en RDC après l'échec de la candidature commune

Alors que Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se sont retirés de l'accord de l'opposition sur une candidature unique, les habitants de Kinshasa ne cachent plus leur colère.

Écouter l'audio 01:24

'Ce sont des gens versatiles. Le matin, ils disent une chose, l’après-midi, ils disent autre-chose" - Colère de la population à Kinshasa

Les réactions sont toujours très vives en RDC. Réactions après le retrait de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe de l'accord de Genève. Signé dimanche, il prévoyait un candidat unique pour l'opposition lors de la présidentielle du 23 décembre. Il n'aura pas tenu 24h. Martin Fayulu veut rester candidat mais sa candidature sera très affaiblie si Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se maintiennent eux aussi, face à lui. 

Un changement d'avis mal perçu

DR Kongo Felix Tshisekedi (Getty Images/AFP/N. Maeterlinck)

Félix Tshisekedi a finalement choisi de se retirer de l'accord.

D’où la confusion et la colère, au sein de l’électorat, contre des leaders de l'opposition qui font le jeu du camp Kabila. "Ce sont des gens versatiles. Le matin, ils disent une chose, l'après-midi, ils disent une autre chose", dit un habitant. "Nous devrions donner une chance à Fayulu, parce que s'il venait à gagner les élections, nous pourrions ensuite choisir quelqu'un d'autre comme Félix Tshisekedi ou Vital Kamerhe", réagit un autre.

 

La majorité se frotte les mains

La majorité a réagi à ces rebondissements de l'opposition appelant "tous les déçus par cette enième trahison à rejoindre" son camp.

Lire aussi → Le pouvoir congolais se frotte les mains

Et ce mardi soir, la fondation Kofi Annan, à l'origine des discussions ayant abouti à l'accord, a publié les termes de l'accord et les engagements pris par les candidats. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe s'engageaient, entre autres, à stopper leur carrière politique en cas de sortie de l'accord. 

 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !