Elections en Allemagne : combien gagne un député allemand ? | International | DW | 17.09.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Bundestag 2021

Elections en Allemagne : combien gagne un député allemand ?

A une semaine des élections législatives en Allemagne, la DW a passé à la loupe le portefeuille d'un député allemand.

Chaque député doit rigoureusement déclarer ses revenus secondaires

Chaque député doit rigoureusement déclarer ses revenus secondaires

Si la Constitution allemande permet aux députés de continuer à exercer une activité professionnelle en parallèle, ce que font un tiers d’entre eux, leur mandat d’élu au Bundestagdoit être la priorité numéro un dans leurs activités, selon une loi qui encadre la fonction parlementaire. 

Pour que personne n’ait d’excuses, cette loi prévoit qu’un député soit payé de façon à ne pas avoir besoin d’une activité secondaire pour vivre. Et là, ce salaire se base sur ce que gagne un juge qui exerce au niveau fédéral, soit un peu plus de 10.000 euros par mois bruts, une somme de laquelle il faut encore déduire les impôts.

A (re)lire également : Elections du Bundestag 2021 : l'Europe et l'immigration

S’y ajoute un forfait pour les dépenses liées à la fonction, notamment les frais liés aux logements et aux transports puisque, par définition, un député allemand a deux lieux de travail : un dans la circonscription de sa région où il a été élu et l’autre à Berlin où se trouve le parlement fédéral, et où il existe une obligation d’être présent physiquement aux sessions parlementaires au moins 20 semaines par an. 

Là, ce sont près de 4.500 euros qui sont versés par mois, nets d’impôts.

Ecart de un à trois

Si l'on veut mettre ces chiffres en perspective, le revenu d'un député en Allemagne est environ trois fois supérieur au salaire moyen dans le pays, un écart d’un à trois que l'on constate dans la plupart des pays européens.

En comparaison, les écarts peuvent aller d’un à cent en Afrique dans des pays comme le Nigeria, la Centrafrique ou encore l'Ouganda et la RDC.

A (re)lire également : Les députés africains coupés des réalités

Pour aller encore plus dans le détail, chaque député allemand et ses collaborateurs disposent d’un bureau de quelque 50 mètres carrés, un abonnement pour voyager gratuitement en train et des réductions pour prendre l’avion en Allemagne. 

Enfin, 12.000 euros sont prévus par an pour l’achat de matériel informatique et bureautique, comme les ordinateurs et les téléphones portables. Là, il existe une liste d’équipements autorisés, qui a été revue après un scandale il y a une dizaine d’années, lorsque plus d’une centaine de parlementaires s’étaient acheté des stylos de luxe pour des sommes qui ont fait grincer des dents.

Enfin, depuis une réforme sur les règles de transparence, il est interdit aux députés d’accepter des dons ou encore de se faire payer pour donner des conférences. Les cadeaux qu’ils reçoivent régulièrement dans le cadre de leur fonction parlementaire sont également strictement encadrés.