Armée unitaire au Mali, ce n′est pas pour demain | Afrique | DW | 03.02.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Armée unitaire au Mali, ce n'est pas pour demain

Au Mali, la mise en place des patrouilles mixtes est bloquée depuis l'attaque du 18 janvier contre un camp militaire à Gao. Elles sont pourtant prévues pour assurer la sécurité dans les régions du Nord.

Écouter l'audio 02:04
Now live
02:04 min

'Nous sommes victimes de certains agissements de Barkhane' (H.Amzata)

Depuis l'attentat de Gao le 18 janvier dernier, l'installation des patrouilles mixtes est bloquée. Leur objectif : faire travailler ensemble des combattants appartenant à la Coordination des mouvements de l'Azawad, des groupes armés pro-gouvernementaux, et des militaires maliens. 

Des enquêtes sont en cours mais personne ne sait quand les patrouilles pourront réellement commencer à s'activer sur le terrain. Le lourd bilan de l'attaque, près de 80 morts et plus d'une centaine de blessés, a visiblement porté un sérieux coup à cette phase de la mise en œuvre de l'accord de 2015 signé à Alger.

Retrouvez ci-dessus l'interview de Habala Amzata, membre de la Plateforme chargée du suivi de l'accord.

 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet