Annalena Baerbock future ministre des Affaires étrangères | International | DW | 26.11.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Annalena Baerbock future ministre des Affaires étrangères

Annalena Baerbock, leader des Verts, devrait devenir la première femme ministre des Affaires étrangères en Allemagne.

Annalena Baerbock est allée chercher le meilleur score des Verts à des élections législatives.

Annalena Baerbock est allée chercher le meilleur score des Verts à des élections législatives.

L’agenda est fixé : le social-démocrate Olaf Scholz succédera officiellement à Angela Merkel à la chancellerie. Après la présentation du contrat de coalition entre le SPD, les verts et les libéraux  il y a deux jours, le temps est désormais celui des devinettes : quelle personnalité politique à quel ministère.

Lire aussi : Un pas de plus vers la formation du futur gouvernement allemand

Une battante

Retour à Potsdam, en banlieue de Berlin en septembre dernier. C’est l’un des derniers meetings de campagne d’Annalena Baerbock. Si la foule est bien au rendez-vous, l’euphorie des premiers mois est retombée. La campagne a été plombée par de nombreuses maladresses : CV bêtement gonflé, accusations de plagiat ou encore bourse d’études jugée trop généreuse, l’ancienne triple médaillée de bronze aux championnats d’Allemagne de trampoline s’est écrasée en plein vol.

Écouter l'audio 02:19

Ecoutez le reportage de Julien Mechaussie

Pourtant, avec 15% des suffrages, Annalena Baerbock est allée chercher le meilleur score de l’histoire des verts à des élections législatives. Assez pour justifier une très probable nomination aux affaires étrangères, comme le souligne Franziska Keller, co-présidente du groupe parlementaire des verts au parlement européen :  
"elle n’hésite pas à reprendre à son compte ce que les gens lui disent, elle est ouverte et elle a surtout un plan clair pour le pays. Annalena se bat pour le renouveau non seulement ici, mais aussi en Europe. Elle veut mettre l’Europe au centre de son action. Angela Merkel le faisait, mais plutôt entre la poire et le fromage. C’est une femme qui connait très bien Bruxelles pour y avoir travaillé. L’Europe sera un thème au cœur de sa politique gouvernementale." 

Lire aussi : Elections du Bundestag 2021 : l'Europe et l'immigration

Le climat avant tout

Juriste de formation, spécialisée en droit internationale, et tout juste 40 ans, Annalena Baerbock a fait ses premières armes politiques à Bruxelles. C’est là, au cœur du pouvoir de l’Union européenne, qu’elle saura se rendre indispensable à son parti.

Annalena Baerbock lors d'une manifestation en faveur du climat à Cologne en septembre 2021.

Annalena Baerbock lors d'une manifestation en faveur du climat à Cologne en septembre 2021.

Interrogée dans la foulée de la présentation du contrat de coalition sur ses prétentions pour le ministère des affaires étrangères, Annalena Baerbock a botté en touche, tout en affirmant ses ambitions. "Les grandes questions de politique intérieure, comme la neutralité climatique, ne sauraient se résumer uniquement à la réduction des émissions de CO2. Il s’agit également de moderniser notre société pour garantir notre prospérité. Si l’Allemagne souhaite s’engager sur une politique forte en matière climatique, elle doit alors poursuivre une politique forte à l’échelle européenne et internationale", avait-elle expliqué.

Une déclaration en forme de programme : Annalena Baerbock, toute première femme allemande ministre des affaires étrangères, souhaite mettre sa nomination au service de la protection du climat.