Troisième vague et variant Delta : où en est l’Afrique ? | Afrique | DW | 25.06.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Troisième vague et variant Delta : où en est l’Afrique ?

Les dernières nouvelles semblent mauvaises avec une troisième vague renforcée par la présence du variant Delta. Et la vaccination est toujours aussi lente.

La vaccination piétine sur le continent (photo d’illustration)

La vaccination piétine sur le continent (photo d’illustration)

L’Afrique du Sud a annoncé ce vendredi (25.06) son intention de doubler le taux quotidien de vaccinations dès le mois prochain, pour passer à plus de 200.000 personnes. Plus de deux mille personnes ont ainsi manifesté, à l’appel du parti d’opposition Combattants pour la liberté économique (EFF), pour réclamer l’accélération des vaccinations. Depuis le début de la campagne dans ce pays, seulement un peu plus de deux millions de personnes ont reçu le vaccin sur une population de plus de 60 millions.

Un chiffre qui illustre le faible taux de vaccination sur le continent. Seul 1% de la population africaine est totalement vacciné en Afrique. C’est le taux le plus faible dans le monde. En Allemagne, par exemple, plus de 34% de la population a été vaccinée avec deux doses.

"Course contre la montre"

Les chiffres sur la vaccination en Afrique il y a dix jours

Les chiffres sur la vaccination en Afrique il y a dix jours

Résultat : la lutte contre la Covid-19 marque le pas. "C’est une course contre la montre, la pandémie est en avance sur nous. En Afrique, nous ne sommes pas en train de gagner cette bataille contre le virus", fait savoir le directeur du Centre africain de prévention et de contrôle des maladies (Africa CDC), John Nkengasong. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) évoque une troisième vague qui "s’accélère, se propage plus vite et frappe plus fort". Cette vague risque d’être pire, selon la directrice du bureau Afrique de l’organisation.

Lire aussi → L'UE dit non au vaccin Covishield et risque d'alimenter le doute en Afrique

La présidente de la Tanzanie, Samia Suluhu Hassan, a appelé ce vendredi ses compatriotes à ne pas ignorer la troisième vague, marquant de nouveau un changement radical avec la gestion de son prédécesseur.  

La situation est d’autant plus inquiétante que le variant Delta, découvert pour la première fois en Inde, a été signalé sur le continent. Il est plus contagieux et semble plus résistant à certains vaccins.

139.000 personnes dont des célébrités africaines sont décédées de la Covid-19

139.000 personnes dont des célébrités africaines sont décédées de la Covid-19

Le variant Delta est déjà officiellement présent dans 14 pays africains, dont la RDC et l’Ouganda où respectivement 77% et 97% des cas diagnostiqués sont liés à ce variant.

Dans ce dernier pays, un grand nombre de jeunes sont hospitalisés. Un membre de l’équipe ougandaise aux Jeux olympiques de Tokyo a ainsi été testé positif au variant Delta. L’Ouganda est par ailleurs confronté à des pénuries d’oxygène.

Des milliards de pertes

Le secteur aérien sur le continent est aussi dans le rouge. L’association internationale du transport aérien (IATA) vient d'évaluer à plus de sept milliards de dollars la perte pour le secteur de l'aviation en Afrique en 2020. Cette baisse du chiffre d’affaires est due aux restrictions mises en place par les gouvernements.

Sept millions d'employés ont souffert de cette situation tandis que huit compagnies aériennes ont fait faillite en Afrique, a expliqué Kamil Alawadi, vice-président régional pour l'Afrique et le Moyen-Orient de l'IATA. Il table sur 2023 ou 2024 pour une amélioration de la situation dans ce secteur.