Vladimir Poutine et l′inhabituelle mise en scène | Allemagne | DW | 16.01.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Allemagne

Vladimir Poutine et l'inhabituelle mise en scène

La presse commente la réforme constitutionnelle voulue par le président russe, suivie de la démission du gouvernement Medvedev. Il est aussi question de la plainte contre le plan allemand de fin de l'énergie au charbon.

Écouter l'audio 02:21

"La Russie est plongée dans une crise"- (Nordwest Zeitung)

La Süddeutsche Zeitung décrit une scène inhabituelle. Le discours à la nation du président Vladimir Poutine est intervenu tôt cette année. Ensuite, le maître du Kremlin a tenu à ce qu'il soit suivi par le plus de personnes possible.

A Moscou et Saint-Pétersbourg, on pouvait suivre le président sur des écrans géants accrochés à des façades d'immeubles comme lors de la coupe du monde de football en 2018. Dans les services publics, les dispositions ont été prises pour que le discours soit retransmis. Le président russe a annoncé une série de changements au système qu'il pilote depuis 20 ans. Et désormais, tout candidat à la présidentielle doit avoir vécu les 25 dernières années en Russie. Le pouvoir présidentiel devrait aussi être allégé au profit du parlement qui désignerait le Premier ministre.

 

Le port Ust-Luga de Saint Pétersbourg

Le port Ust-Luga de Saint Pétersbourg

Crise économique

Vladimir Poutine est conscient de l'ambiance morose dans le pays et qu'il faut faire quelque chose avant les législatives de 2020, lit-on dans la Süddeutsche Zeitung.

Dans la Nordwest Zeitung, on en sait plus sur cette morosité. La Russie est plongée dans une crise économique, la corruption croît jusqu'au sommet du pouvoir, l'écart se creuse sans cesse entre pauvres et riches, l'accès à l'éducation et aux soins de santé devient de plus en plus difficile.

 

Vladimir Poutine s'est séparé de son fidèle Premier ministre Dmitri Medvedev et son gouvernement

Vladimir Poutine s'est séparé de son fidèle Premier ministre Dmitri Medvedev et son gouvernement

Boucs émissaires

Poutine a compris qu'il pouvait briller avec sa politique étrangère fondée sur la fierté nationale et faire du Premier ministre Medvedev un bouc émissaire en ce qui concerne les échecs intérieurs.

Dmitri Medvedev est désormais renvoyé au poste de numéro 2 du Conseil de sécurité, rappelle la Hannoversche Allgemeine Zeitung. Lui qui est jugé plus modéré et plus fréquentable par les Occidentaux. Ceux-ci auraient bien aimé le voir succéder à Poutine. Mais c'est exactement ce que Poutine cherche à éviter.

 

Des installations d'une centrale à charbon de Jänschwalde, dans l'est de l'Allemagne

Des installations d'une centrale à charbon de Jänschwalde, dans l'est de l'Allemagne

Des plaintes sans avenir ?

En Allemagne, des organisations écologiques ont déposé plainte contre la politique climatique du gouvernement fédéral devant la Cour constitutionnelle. C'est le mauvais endroit, critique la Tageszeitung. La Cour constitutionnelle a pour mission de contrebalancer toutes les sensibilités présentes dans la société et penchera au mieux pour le statu quo.

Pour combattre sérieusement le changement climatique, il faut un changement radical de mentalité et de système énergétique, industriel, agricole et de transport, suggère la Tageszeitung.

Des mesures drastiques, c'est aussi ce que recommande la Frankfurter Allgemeine Zeitung qui appelle aussi la classe politique à changer de boîte à outils. A l'ombre du débat climatique s'ouvre une vieille querelle entre anticapitalisme et système de marché. Entre les deux, navigue la politique climatique de l'Allemagne suivant l'humeur des opérateurs de transport et des activistes écologiques. 

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !