Violations des droits humains au Cameroun | Afrique | DW | 04.02.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Violations des droits humains au Cameroun

Kah Walla, membre de l'opposition et de la plate-forme "Stand up for Cameroon", dénonce les violences des forces de l'ordre et des groupes armés.

Des ONG et un parti d'opposition déplorent la violence des forces de l'ordre camerounaises

Des ONG et un parti d'opposition déplorent la violence des forces de l'ordre camerounaises

Au Cameroun, un rapport sur l’état des droits de l’homme accuse les groupes armés et les forces de l’ordre d’être responsables de graves violations des droits de l’homme dans le pays. Le rapport de "Stand Up For Cameroon", une plateforme de partis politiques et d'organisations de la société civile, s’est concentré sur les crimes commis depuis le début de la crise anglophone dans les régions Nord-Ouest et Sud-Ouest, ainsi que dans la lutte contre Boko Haram.

Le document critique aussi le système judiciaire camerounais. Kah Walla, présidente du Cameroon people's party, est l’une des responsables de la plateforme Stand Up For Cameroon. Ecoutez-la, au micro de Kossivi Tiassou :

Écouter l'audio 02:03

'On ne peut pas parler de dommages collatéraux' (Kah Walla)