Une date lourde d′Histoire | Allemagne | DW | 09.11.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Une date lourde d'Histoire

Le 9 novembre n'est pas une date ordinaire. C'est d'une part la commération de la tragédie de la "Nuit de cristal" du 9 novembre 1938, mais aussi celle festive du 9 novembre 1989, la chute du Mur de Berlin.

uiveSachsen/ Die Neue Synagoge Dresden mit der Saechsischen Staatskanzlei im Hintergrund, aufgenommen am Donnerstag (03.11.11) in Dresden. Die Synagoge am Hasenberg ist das Zentrum des juedischen Lebens in Dresden. Am 9. November 2001 wurde sie als erstes juedisches Gotteshaus in den neuen Bundeslaendern geweiht. Das zehnjaehrige Bestehen wird mit einer Festwoche gefeiert. Foto: Matthias Rietschel/dapd

La nouvelle synagogue de Dresde, symbole du renouveau de la vie juive dans l'ancienne RDA, intronisée le 9 novembre 2001

Entre tragédie et événement festif, il est très compliqué d'aborder cette date en Allemagne. Il y a 22 ans, on assistait en tous cas à un évènement qui allait changer la face du monde, la chute du Mur de Berlin. La fin de la RDA, cette seconde dictature sur le sol allemand, marque aussi la chute du régime communiste en Europe. Et met un point final à la Guerre froide.

A pedestrian looks at the wreckage of a Jewish shop in Berlin, Nov. 10, 1938, the day after the Kristallnacht rampage, when Nazi thugs set fire to hundreds of synagogues, looted thousands of Jewish businesses and attacked Jews in Germany and Austria. Germany's remembrance of the Nov. 9, 1938 terror, the ``Night of Broken Glass,'' comes amid fresh debate on the nation's relationship with its past--triggered by the government's return to Berlin, the prewar capital from which Adolf Hitler ruled. On Wednesday, Nov. 9, 2005 the Reichskristallnacht was 67 years ago. (AP Photo)v

Commémoration joyeuse : la chute du Mur de Berlin symbolisée par une rangée de dominos qui s'écroulent

Mais, hasard du calendrier, ce que l'on sait moins, c'est que le 9 novembre 1918 est aussi une date importante dans l'histoire allemande. Elle marque la fin de la monarchie de l'empereur Guillaume II. Ce jour-là, depuis un balcon du Reichstag, la première république allemande avait été proclamée par le social-démocrate Philipp Scheidemann :

« Travailleurs et soldats, soyez conscients de l'importance historique de cette journée. Il s'est passé quelque chose d'incroyable. Nous avons devant nous de grandes choses à accomplir. Tout pour le peuple, tout par le peuple. Soyez unis, loyaux et consciencieux ! L'ancien et le pourri, la monarchie est tombée. Vive l'avenir nouveau, vive la république allemande ! »

Nuit de cristal

Unter dem Jubel der Menschen fällt am Montag (09.11.2009) in Berlin am Reichstagsgebäude die symbolische Mauer aus Dominosteinen. Den ganzen Tag über feiert Deutschland in der Hauptstadt den Fall der Mauer vor 20 Jahren am 09. November 1989. Foto: Bernd Settnik dpa/lbn +++(c) dpa - Bildfunk+++

Un passant regarde une boutique juive pillée à Berlin après la Nuit de cristal

Malgré ces paroles pleines d'enthousiasme et d'espoir, cette république, surnommée la république de Weimar, finira tragiquement. Le 9 novembre 1923, les nazis marchent à Munich sous la houlette d'un certain Adolf Hitler. Dix ans plus tard, celui-ci obtiendra légalement les pleins pouvoirs et plongera l'Allemagne et le monde dans la Seconde Guerre mondiale.

Hitler a aussi un programme : il prévoit l'éradication des juifs d'Allemagne et d'Europe. Dès le 9 novembre 1938, les synagogues sont mises à feu dans l'ensemble du Reich allemand. Les magasins juifs sont pillés, une centaine de personnes sont assassinées, 26.000 juifs sont arrêtés et déportés vers des camps de concentration. Pour les historiens, cette "Nuit de cristal" est en quelque sorte la répétition générale de l'Holocauste, décidé en 1942.

Chute du Mur

On ne peut imaginer de contraste plus saisissant avec les images de joie qui déferlent sur les écrans lors du 9 novembre 1989, lorsque les Allemands de l'Est peuvent enfin briser le Mur qui les séparait du reste de l'Allemagne. C'est un régime qui s'écroule, entraînant encore une fois un monde dans sa chute. Mais cette fois-ci il s'agit d'une page d'Histoire qui se termine bien.

Auteurs : Maarcel Fürstenau, Elisabeth Cadot
Edition : Sébastien Martineau

La rédaction vous recommande