″Une ambiance détendue et familière″ | Vu d′Allemagne | DW | 13.02.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"Une ambiance détendue et familière"

En Espagne s'est ouvert le procès des dirigeants indépendantistes catalans qui cristallise les divisions dans le pays.

Le procès en Espagne de 12 dirigeants indépendantistes catalans est à la Une des journaux allemands. Les faits remontent à fin 2017. Ces responsables politiques avaient proclamé l'indépendance de la Catalogne, provoquant une grave crise politique et des manifestations monstres à Barcelone.

"Une ambiance détendue et familière" : la Frankfurter Allgemeine Zeitung décrit ainsi l'ouverture de "l'un des plus important procès dans l'histoire de la démocratie espagnole".

Dans les couloirs, l'ancien ministre catalan de la Justice, qui tapote sur l'épaule d'un autre ancien collègue. Se joint à eux l'ancienne conseillère à la gouvernance.

"S'il n'y avait pas les avocats qui règlent les dernières questions et tous les journalistes, on pourrait croire qu'il s'agit d'une rencontre de politique régionale, et non pas d'inculpations qui pourraient leur coûter sept années de prison."

Puis, la salle d'audience. Ici, "les accusés sont assis les uns derrière les autres sur quatre bancs recouverts de velours, dans l'ordre de la gravité de ce qui leur est reproché".

Madrid contre Barcelone

Une caricature dans la Süddeustche Zeitung tente de résumer la situation : on y voit deux poings serrés, l'un représente Barcelone, l'autre Madrid. Les deux sont prêts à attaquer, mais les deux sont attachés et liés par des menottes.

Car peu importe l'issue de ce procès, "il ne résoudra pas le problème et ne contribuera pas à la stabilisation de la scène politique intérieure de l'Espagne. Le conflit historique entre les intérêts de Madrid et ceux de Barcelone ne peut qu'être réglé par la politique, sauf que les politiques dans les deux métropoles ont jusqu'à présent tout simplement échoué."

Enfin les Westfälischen Nachrichten craignent que ce procès ne divise encore davantage le pays. "Madrid contre Barcelone ? Non ce n'est pas aussi simple, estime le journal. C'est une déchirure qui traverse la société, jusqu'à dans les familles. Une catastrophe pour tout le pays."

Poussée d'actes antisémites

Un autre sujet qui intéresse les éditorialistes est la hausse fulgurante du nombre d'actes antisémites en France. +74% en un an, à l'image ces derniers jours du "Juden", juifs, tagué sur la vitrine d'un magasin de bagels à Paris ou encore des portraits de Simone Weil, ancienne ministre française et ancienne présidente du Parlement européen, barrés d'une croix gammée.

"Les délits antisémites font si souvent la Une qu'il est légitime de se demander si la France a un problème tout particulier avec l'antisémitisme, écrit la Tageszeitung. Le problème devient fatal quand ceux qui haïssent les juifs ont le sentiment qu'ils peuvent répandre leur obsession paranoïaque en public sans être puni."

Enfin pour la Süddeustche Zeitung, il faut se méfier d'une tendance des politiques à vouloir simplifier les choses, à vouloir identifier un seul coupable. "Il n'y a pas un seul groupe qui est responsable" d'une telle poussée antisémite. "Est responsable chaque personne qui ne voit pas l'obscurantisme dans ses propres rangs".

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !