Un tribunal spécial pour juger Habré | Afrique | DW | 23.08.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un tribunal spécial pour juger Habré

L'Union africaine et le gouvernement sénégalais ont trouvé un accord pour juger l'ancien dictateur tchadien au Sénégal. En attendant, celui-ci coule des jours tranquilles dans un quartier de Dakar, Ouakam.

L'accord trouvé entre l'Union africaine et le gouvernement sénégalais prévoit l'instauration de chambres spéciales au sein de la justice sénégalaise pour juger les crimes commis au Tchad, entre 1982 et 1990, sous Hissène Habré. Le sort de l'ancien dictateur tchadien réfugié à Dakar est sujet à controverses depuis des années : la Belgique réclame son extradition, tandis que le Sénégal a toujours clamé qu'il pouvait le juger lui-même.

En attendant, celui-ci coule des jours tranquilles dans un quartier de Dakar, Ouakam. Et là-bas aussi, la population locale s'intéresse au sort de celui que certains considèrent comme un bienfaiteur. Reportage sur place de notre correspondant à Dakar, Babou Diallo.

Écouter l'audio 02:00
Now live
02:00 min

" Le reportage de Babou Diallo "

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !