Un mandat d′arrêt inutile | Vu d′Allemagne | DW | 17.05.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Un mandat d'arrêt inutile

A la Une : toujours des photos de Dominique Strauss-Kahn maintenu en détention préventive, mais aussi le mandat d’arrêt délivré par la Cour pénale internationale à l’encontre de Mouammar Kadhafi

default

L'accusé Mouammar Kadhafi...

Une décision qui a l'air bonne en apparence, mais qui est en réalité impossible à mettre en œuvre et dans le fond insignifiante : voici comment die tageszeitung décrit les mandats d'arrêt pour crimes contre l'humanité délivrés hier par la CPI à l'encontre de Mouammar Kadhafi et de deux de ses proches. Il n'y a qu'à voir ce que devient le président soudanais Omar El-Béchir, toujours à son poste et ce, sous les yeux d'observateurs de l'ONU, trois ans après que la Cour pénale internationale a émis son premier mandat d'arrêt à son encontre. La courte histoire de la CPI montre une chose, poursuit le quotidien : un mandat d'arrêt a des chances d'être exécuté, s'il n'est pas annoncé trop en avance. Et puis, pour die tageszeitung, Mouammar Kadhafi va pouvoir continuer à visiter ses pays voisins, car il réussira à convaincre leurs dirigeants que la justice internationale ne s'en prend de toute façon qu'aux Africains.

ICC Internationaler Gerichtshof Den Haag Richter von Thomas Lubanga

...ira-t-il un jour à la barre de la CPI? Die tageszeitung est sceptique

C'est faux, poursuit la Süddeutsche Zeitung, qui rappelle que les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU, dont les pays africains, avaient demandé à l'unanimité à la CPI de lancer une enquête sur les crimes commis en Libye. Ces mandats d'arrêt changent la donne, note le journal. Car Mouammar Kadhafi ne peut plus s'exiler, il prendrait le risque d'être arrêté. C'en est donc fini des pourparlers diplomatiques. En Libye, conclut la Süddeutsche Zeitung, l'objectif n'est plus de mettre fin aux violences mais de changer le régime !

Dossierbild 1 Strauss-Kahn vor Gericht

Dominique Strauss-Kahn lundi devant la justice américaine

Il faut une nouvelle tête au FMI

Le journal commente aussi l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn. Le FMI est désormais sans dirigeant, et c'est problématique. Il faut vite trouver un successeur, pour éviter le pire sur le plan économique. Les pays en développement souhaitent que le directeur soit l'un d'entre eux, et, conclut la Süddeutsche Zeitung, ils demandent à juste titre une part du gâteau. Il ne faudra juste pas oublier de régler le problème de la dette de la zone euro.

Enfin, Die Welt note que l'affaire DSK a beau avoir des zones d'ombre – nombreux sont ceux à parler de complot – , il n'empêche que les rêves de Strauss-Kahn pour 2012 sont brisés. Le parti socialiste doit aussi enterrer cet espoir et vite s'unir derrière un nouveau candidat. Sinon, c'est Nicolas Sarkozy qui va se frotter les mains.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Mireille Dronne

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !