Trump, un président raciste à la Maison Blanche? | International | DW | 17.07.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Trump, un président raciste à la Maison Blanche?

Les derniers propos de Donald Trump au sujet de quatre élues démocrates à la peau foncée ont décidément du mal à passer. Par tweets interposés, le chef de la Maison Blanche les a accusées de haïr l'Amérique.

"Si vous n’êtes pas heureuses ici, vous pouvez partir !". Voilà un  des tweets adressés par le président américain aux quatre élues démocrates. Un langage inapproprié pour un chef d’Etat en démocratie, selon de nombreux responsables politiques américains, dont le sénateur de l’Etat de New York, Chuck Schumer, membre du parti démocrate, comme les élues visées par les tweets de Donald Trump.

"Je pense que ce que le président Trump a fait était tout simplement méprisant, en faisant appel aux pires instincts humains, il a voulu diviser les Etats Unis d'Amérique. Aucun président ne l’a jamais fait. Et je pense que c'est très grave pour le pays", a déclaré le sénateur Chuck Schumer.

USA Abgeordnete Alexandria Ocasio-Cortez, Ayanna Pressley, Rashida Tlaib (picture-alliance/AP Photo/J:S: Applewhite)

Les députées Alexandria Ocasio-Cortez, Ayanna Pressley, Rashida Tlaib

Un ton qui rappelle les propos de Donald Trump au moment de la première campagne présidentielle de Barack Obama, en 2008. 
Alors homme d’affaires, Donald Trump avait affirmé que Barack Obama était né en Afrique avant de mettre fin à cette polémique des années plus tard. 

Une stratégie de la Maison Blanche

Pour le professeur Herman Cohen, ancien ministre adjoint des Affaires étrangères chargé de l’Afrique sous la présidence de George Bush père, il s’agit d’une stratégie de communication, mais qui pourrait coûter cher au président américain chez les électeurs issus des minorités en 2020.  

"Il va perdre tous les gens de couleurs aux Etats Unis. Il y en a beaucoup : presque la majorité des Américains sont des gens de couleurs, c’est-à-dire les hispaniques, des gens qui viennent de l’Amérique latine ; et aussi les Noirs qui sont là depuis l’esclavage. Ils représentent plus de 49 % des Américains ; dans quelques années, ils seront majoritaires. Donc je ne sais pas comment il espère gagner l’élection de 2020. Mais il paraît que c’est son dernier espoir."

La Chambre basse du Congrès américain a adopté une motion condamnant ces propos jugés racistes du président américain. 

 

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !