Tour de passe-passe à l′iranienne | Vu d′Allemagne | DW | 02.10.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Tour de passe-passe à l'iranienne

A la Une des journaux aujourd'hui: les négociations sur le nucléaire iranien, le 60ème anniversaire de la fondation de la République populaire en Chine, et l'avenir du parti social-démocrate en Allemagne.

default

"Où est la centrale nucléaire que vous cherchez? C'est celle-là, non. Celle-là, non plus. Celle-là peut-être?"La caricature de la Süddeutsche Zeitung met en scène le représentant de Téhéran, exécutant un tour de passe-passe avec des petites centrales devant des négociateurs internationaux ébahis. Le tout se déroule à Genève en Suisse, où ont eu lieu hier les pourparlers entre les six grandes puissances en charge du dossier nucléaire et l'Iran.

Sechsergruppe einigt sich mit Iran auf Urananreicherung im Ausland

A Genève, les Six ont obenu la promesse d'une inspection du site d'enrichissement d'uranium de Qom

Pour die Welt, cette réunion démontre à quel point la communauté internationale est devenue, au fil du temps, plus coulante avec Téhéran. L'Iran est une autocratie et dispose à ce titre d'un avantage certain: celui qui gouverne le pays reste en place pendant des années et peut, par conséquent, imposer durablement au reste du monde son orientation en matière de politique étrangère. Selon le quotidien, il est clair que si la République islamique se montre disposée à discuter c'est avant tout pour éviter de nouvelles sanctions. Ne pas retomber dans ce vieux schéma, voilà le défi des grandes puissances. Il faut des résultats rapides, l'heure tourne.

60 Jahr Feiern in China

Le 1er octobre 1949, sur la place Tiananmen, Mao proclame la fondation de la République populaire.

La Rheinische Post se penche sur les festivités organisées par la Chine à l'occasion du 60ème anniversaire de la fondation de la République populaire. Festivités au cours desquelles l'armée a roulé des mécaniques: démontrer la puissance de la Chine vers l'extérieur mais aussi vers l'intérieur, tel était l'objectif de ces parades militaires. Car c'est avant tout de l'intérieur que vient la menace. La Chine communiste a remporté beaucoup de succès. Elle est la plus grosse créancière des Etats-Unis, un pays capitaliste, elle va probablement devenir la première puissance exportatrice mondiale. Elle a des millionnaires et des gratte-ciel. Mais il lui manque encore la liberté.

Deutschland Wahlen Wahlplakat Die Linke Oskar Lafontaine und Gregor Gysi in Hamburg

Pour beaucoup, une alliance SPD / Die Linke est encore un tabou.

"Lieber tot als rot", "plutôt mourir qu'être rouge", titre pour sa part die Tageszeitung alors qu'en Thuringe, une région à l'est de l'Allemagne, le parti social-démocrate a entamé des négociations pour former une coalition avec les conservateurs plutôt qu'avec die Linke, le parti de la gauche radicale. Il n'y aura pas de gouvernement rouge-rouge, déplore le quotidien. Et pourtant ! Le désastre électoral de dimanche est bien la preuve éclatante qu'une grande coalition est tout sauf bénéfique au SPD.

  • Date 02.10.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze / Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JwCs
  • Date 02.10.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze / Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JwCs
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !