Retour sur le(s) printemps arabe(s) | Coupe du monde de football 2018 | DW | 16.12.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Retour sur le(s) printemps arabe(s)

Tunisie, Egypte, Libye, Maroc et même Algérie : aucun pays d'Afrique du Nord n'a été épargné par les mouvements de contestation au printemps 2011.

default

Tunisie, Egypte, Libye, Maroc et même Algérie : aucun pays d'Afrique du Nord n'a été épargné par les mouvements de contestation au printemps 2011. Un vent de colère a soufflé sur le Maghreb. Les revendications des manifestants étaient d'abord économiques et sociales (chômage, cherté de la vie, flambée des prix) mais elles sont vite devenues politiques : "On veut la démocratie", tel était le mot d'ordre des protestataires. Le Tunisien Ben Ali a été renversé le premier le 14 janvier, suivi de l'Egyptien Hosni Moubarak le 11 février et du Libyen Mouammar Kadhafi le 20 octobre, au terme d'une longue guerre sanglante. Le Maroc a, quant à lui, opté pour une réforme en douceur, tandis que l'Algérie a connu des émeutes rapidement contrôlées par le pouvoir en place.

Edition : Cécile Leclerc

La rédaction vous recommande

Liens

Publicité