Pourquoi Laurent Gbagbo n’a toujours pas de passeport? | Afrique | DW | 28.08.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Pourquoi Laurent Gbagbo n’a toujours pas de passeport?

L’ancien président ivoirien n’a toujours pas obtenu de passeport, un mois après en avoir officiellement formulé la demande à l’ambassade de son pays à Bruxelles.

Laurent Gbagbo a été acquitté par la CPI en janvier 2019

Laurent Gbagbo a été acquitté par la CPI en janvier 2019

Dans un communiqué, Me Habiba Touré, l'avocate de Laurent Gbagbo, a accusé les autorités ivoiriennes de ne pas vouloir délivrer un passeport à l'ex-président ivoirien. Celui-ci réside en Belgique depuis janvier 2019, depuis son acquittement par la Cour pénale internationale.

"Nous avons le regret de constater que Alassane Ouattara (l'actuel chef d'Etat ivoirien, ndlr) refuse de faire délivrer un passeport ordinaire au président Laurent Gbagbo dans le seul but de l'empêcher de rentrer en Côte d'Ivoire, et cela à des fins électoralistes", a-t-elle écrit.

Le 1er tour de l’élection présidentielle aura lieu le 31 octobre 2020

Le 1er tour de l’élection présidentielle aura lieu le 31 octobre 2020

Me Habiba Touré indique s'être rendue le 25 aout à l'ambassade de Côte d'Ivoire à Bruxelles: "Il nous a été indiqué que si la demande de passeport avait bien été transmise aux autorités ivoiriennes, ces dernières n'y avaient, pour l'instant, donné aucune suite".

"Être réduit à s'opposer à la remise d'un passeport ordinaire, acte pourtant anodin dans toute véritable démocratie, met en évidence la régression de la Côte d'Ivoire dans les libertés publiques fondamentales", poursuit l'avocate.

Lire aussi → "La Côte d'Ivoire doit respecter les droits de l'Homme" (Alioune Tine)

Inéligibilité

Par ailleurs, la justice ivoirienne a confirmé la radiation des listes électorales de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo par la Commission électorale indépendante (CEI).

Lire aussi → L'opposition ivoirienne appelle à un consensus autour des élections

Écouter l'audio 08:38

Joël N'guessan: "Le retour de Laurent Gbagbo pourrait troubler la paix"

Également radiés des listes électorales, l’ex-Premier ministre  et ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, l'ex-chef des Jeunes patriotes, Charles Blé Goudé, et l'opposant Akossi Bendjo, ancien maire de la commune du Plateau à Abidjan. Ces derniers contestent leur absence des listes électorales affichées dans les bureaux de vote début août.

Selon Ibrahime Kuibiert-Coulibaly, le président de la Commission électorale indépendante (CEI) "toute personne condamnée pour un délit ou un crime à une privation de ses droits civiques était rayée des listes lors de la révision".

Mais les partisans de Laurent Gbagbo ont promis tout de même  déposer un dossier de candidature en son nom. Celui-ci ne s’est pas encore prononcé sur le sujet.

Cliquez sur la photo (ci-dessus) pour écouter la réaction de Joël N'Guessan, ancien ministre et membre du Conseil politique du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP au pouvoir).