Pierre Claver Mbonimpa : ″Sans élection crédible, il n′y aura pas de paix au Burundi″ | Afrique | DW | 13.08.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Pierre Claver Mbonimpa : "Sans élection crédible, il n'y aura pas de paix au Burundi"

Exilé en Belgique, le fondateur de l’Association pour la Protection des droits humains et des personnes détenues, affirme que le président Pierre Nkurunziza va se représenter au scrutin présidentiel de 2020.

Écouter l'audio 04:46

"Sans élection crédible, il n'y aura pas de paix au Burundi" (Pierre Claver Mbonimpa)

Au Burundi, le pays se prépare au prochain scrutin présidentiel, qui aura lieu en mai 2020, mais la sécurité des opposants en exil, qui souhaiteraient retourner dans leur pays, n'est toujours pas assurée.

Pierre Claver Mbonimpa a échappé à une tentative d’assassinat en 2015. Aujourd’hui exilé en Belgique, le fondateur de l’Association pour la protection des droits humains et des personnes détenues affirme que le président Pierre Nkurunziza ne va pas respecter sa parole et qu'il va se représenter.

Vous pouvez écouter son interview diffusée mercredi 14 août sur la DW en cliquant sur l'image au-dessus de cet article.

Audios et vidéos sur le sujet