Paul Kagame, 20 ans de présidence | Afrique | DW | 16.04.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Paul Kagame, 20 ans de présidence

Si le Rwanda a fait d'importants progrès en 20 ans, le leadership du président rwandais a aussi ses détracteurs.

Écouter l'audio 02:02

"Il est très agressif, très rude et très violent" (David Himbara)

L'essor économique qu'affiche le Rwanda depuis le drame du génocide est mondialement salué comme étant un modèle de réussite. Et ceci est inséparable de l'image de Kagame.

Le dirigeant, âgé bientôt de 63 ans est adoubé par une grande partie de ses compatriotes, pour les progrès attribués au pays durant les 20 dernières années.

Au Rwanda, il y a chaque dernier samedi du mois le "Umuganda" : quelques heures de travaux communautaires.

Jean-Paul Kimonyo est conseiller de Paul Kagame :

"Vous pouvez vous rendre compte sur les réseaux sociaux, que le Rwanda, et particulièrement le président Kagame, est populaire chez les jeunes Africains. Ce qu'ils apprécient chez lui est sa capacité à réaliser des choses. Beaucoup d'Africains aiment cela parce qu'ils voudraient eux aussi avoir un dirigeant qui réalise des choses."

Jean-Paul Kimonyo est conseiller de Paul Kagame

Jean-Paul Kimonyo est conseiller de Paul Kagame

"Agressif"

Ce conseiller de Paul Kagame est convaincu que le dirigeant a acquis cette capacité à travers son parcours de militaire, puis d'homme d'Etat.

Pourtant, certains dans le pays présentent Paul Kagame comme le "dictateur bienveillant" qui lutte pour le développement du pays mais qui ne tolère pas la liberté d'expression.

Paul Kagame à la tête du Front patriotique rwandais (FPR) venait de l'Ouganda en libérateur au moment où le Rwanda sombrait dans le génocide.

David Himbara, son ex-conseiller à l'Economie qui vit en exil au Canada, le décrit comme étant un homme aggressif :

"Il est très agressif, très rude et très violent. Il bat les gens. Des parlementaires, des officiers de justice, des membres du Sénat en ont fait l'expérience. Il abuse."

David Himbara ne manque pas de critiquer l'exercice du pouvoir de Paul Kagame

David Himbara ne manque pas de critiquer l'exercice du pouvoir de Paul Kagame

Un règne qui dure

Et David Himbara ne s'arrête pas là. Selon lui, le président rwandais dirige d'une main de fer. Pour lui, son règne n'a pas débuté en 2000 mais bien plus tôt, en 1994.

Après le génocide et la guerre civile, le pasteur Bizimungu est devenu président mais le vrai chef était déjà Paul Kagame qui occupait officiellement les fonctions de vice-président et ministre de la Défense.

A ceux qui louent la place faite aux femmes - 60% des sièges du Parlement sont occupés par des femmes - David Himbara répond que ce n'est qu'une farce. Au contraire, selon lui l'opposition la plus virulente est menée par des femmes courageuses.

L'actuel mandat de Paul Kagame expire en 2024. Une prolongation de ce mandat n'est pas à l'ordre du jour, affirme son Conseiller Jean-Paul Kimonyo. "Nous voulons le développement, et pour cela nous avons besoin d'un dirigeant fort".

Et de poursuivre : "les Rwandais sont actuellement satisfaits de sa gestion".