Passation de pouvoir entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila | Afrique | DW | 24.01.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Passation de pouvoir entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila

Des millions de Congolais ont suivi la prestation de serment du nouveau président de la République, Félix Tshisekedi. La cérémonie s'est déroulée au palais de la Nation à Kinshasa au bord du fleuve Congo.

16​​​​​​h03 : dans son discours d'investiture, le nouveau président congolais Félix Tshisekedi a promis de libérer tous les "prisonniers politiques" en République démocratique du Congo. 

15h30 : fin du discours de Félix Tshisekedi. Celui-ci a quitté la tribune. Il est maintenant dans le jardin du palais de la Nation.

15h15 : le nouveau président congolais Félix Tshisekedi avait interrompu son discours d'investiture, en raison d'un malaise, sous les yeux de son prédécesseur Joseph Kabila, des invités officiels et de centaines de ses partisans. 

15h12 : le président Félix Tshisekedi poursuit son discours après un court malaise sous une forte chaleur à Kinshasa. 

15h05 : cérémonie interrompue suite à un malaise du nouveau président congolais. 

15h00 : le discours de Félix Tshisekedi interrompu. On ignore pour l'instant les raisons de cette brusque interruption. 

14h44 : Félix Tshisekedi rend hommage à son père Etienne Tshisekedi - qu'il qualifie d'homme d'exception. 

14h37 : Félix Tshisekedi lance un appel à Martin Fayulu dans son discours de prestation de serment. Le nouveau président congolais se dit prêt à associer les candidats malheureux de la présidentielle - Martin Fayulu et Emmanuel Ramazani Shadary -  à la gestion des affaires du pays.

14h30 : Félix Tshisekedi s'adresse aux Congolais, aux représentants des pays et aux invités présents à Kinshasa.

14h28 : Le président Joseph Kabila vient de s’adresser  à la Nation avant la passation de pouvoir prévue demain. Il appelle  les Congolais à soutenir le nouveau président élu. 

14h18 : Félix Tshisekedi est investi par le président de la Cour constitutionnelle comme le 5e président de la RDC.

14h18 : Félix Tshisekedi en train de prêter serment sous un tonnerre d'applaudissements. 

14h15 : Félix Tshisekedi va s'adresser à la Nation avant de prêter serment. Un moment historique  pour la RDC. C'est la première fois qu'un ancien président transmet pacifiquement le pouvoir. 

14h05 : Selon la presse présidentielle, 10 pays sont représentés dont un seul chef de l’Etat.

1 .Kenya : le president Uhuru Kenyatta. 2. Burundi : Joseph Mutiri, 2e vice-président. 3. Maroc : le président du Sénat. 4. Afrique du Sud : la ministre du développement. 5. Gabon: le Premier ministre. 6. Angola : le ministre des Affaires étrangères. 7. Tanzanie : le vice président. 8. Namibie : le vice Premier ministre. 9. Zimbabwe : Le vice président Chiwenga. 10. Égypte : le ministre des ressources.

14h00 : les hauts magistrats de la Cour constitutionnelle sont arrivés pour la prestation de serment de Félix Tshisekedi. Joseph Kabila et Félix Tshisekedi sont assis côte à côte. Le palais de la Nation est noir de monde. 

13h37 : lecture du programme officiel avec salutation des invités de marque présents à Kinshasa pour une passation de pouvoir sans précédent avec le président sortant Joseph Kabila. Pour l'instant, seul le président Uhuru Kenyatta est présent. Tous les autres sont des vices présidents. En 2016, seul Robert Mugabe avait pris part à la prestation de serment de Joseph Kabila. 

A lire aussi : Les chantiers qui attendent Félix Tshisekedi

13h35 : la cérémonie est officiellement lancée. Des images suivies partout en RDC.

13h30 : Joseph Kabila est arrivé pour la prestation de serment de Félix Tshisekedi - après 18 ans de pouvoir-.

Comme prévu par le protocole, M. Tshisekedi est arrivé avec son épouse quelques minutes avant Joseph Kabila, qui a rasé pour l'occasion sa barbe poivre et sel. Le nouveau président a été salué par des centaines de ses partisans qui se sont mêlés aux responsables officiels dans l'enceinte du palais de la Nation.

13h25 : Joseph Kabila - qui n'a plus la barbe - ne devrait pas tarder à rejoindre la tribune aux côtés de Félix Tshisekedi et son épouse. 

13h15 : Felix Tshisekedi est arrivé avec son épouse. Le nouveau président de la RDC doit prêter serment dans quelques minutes.

Le président sortant Joseph Kabila cède ce jeudi le pouvoir à  Félix Tshisekedi en entretenant le mystère sur ses intentions profondes et futures. 

13h10 : des milliers de partisans de l'UDPS ont réussi à pénétrer dans le jardin du palais de la Nation. Les forces de sécurité ont du mal à contrôler la foule. Certains militants de l'UDPS ont grimpé sur les arbres pour suivre la cérémonie de prestation. 

12h55 : on annonce qu'environ 17 chefs d'Etats et de gouvernements africains ont été invités  à l'occasion de la prestation de serment de Félix Tshisekedi. Le président Kenyatta vient d'arriver au palais de la Nation. 

12h50 : le président de Commission électorale Corneille Nangaa et Vital Kamerhe, allié de Félix Tshisekedi, sont arrivés au palais de la Nation.

12h40 : parmi les hommes politiques congolais absents de Kinshasa figurent Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba. Ils avaient tous deux soutenus le candidat de la "Lamuka", Matin Fayulu.  

12h35 : la voiture du nouveau président congolais serait arrivée dans le jardin du palais de la Nation à Kinshasa.

12h30 : on ignore si l'Eglise catholique congolaise sera représentée lors de l'investiture du nouveau président. En revanche, les pays de la SADC sont présents à Kinshasa. L'Afrique du Sud a annoncé qu'elle sera représentée lors de la prestation du serment de Félix Tshisekedi. 

Félix Tshisekedi a été élu avec 7.051.013 voix, soit 38,57% des suffrages exprimés, selon les chiffres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Une élection contestée par l'autre opposant, Martin Fayulu, de la coalition Lamuka, mais qui a été confirmée par la Cour constitutionnelle.

A lire aussi : La Cenco affirme que les résultats ne sont pas conformes à ses propres calculs

12h00 : au moins 2.000 partisans du nouveau président se sont rassemblés devant le palais de la Nation à Kinshasa au bord du fleuve Congo où prennent places les invités et accrédités ( corps constitués, magistrats, militaires, corps diplomatiques, journalistes...). 

En attendant la cérémonie de prestation de serment et la passation de pouvoir qui doit commencer à 12h30, la chaîne d'Etat, RTNC, parle d'une "passation de pouvoir civilisée.

La RTNC a rediffusé le message du président sortant Joseph Kabila qui souhaite "une coalition" entre les leaders politiques plutôt qu'une "cohabitation".

A lire aussi : Quel Premier ministre pour Tshisekedi ?

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet