Ouverture et report du procès de Charles Blé Goudé à Abidjan | Afrique | DW | 30.10.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Ouverture et report du procès de Charles Blé Goudé à Abidjan

Alors que la procédure n'est pas close devant la CPI, l'ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo doit répondre devant la justice ivoirienne. Il risque la prison à vie.

Les militants du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples de Charles Blé Goudé sont venus nombreux, tout de blanc vêtus, à l'ouverture du procès de leur leader à la Cour d'appel d'Abidjan.

L'ancien ministre de Laurent Gbagbo est poursuivi pour crimes contre des populations civiles et de crime contre des populations de guerre. Il encourt la prison à vie pour ces accusations.

L'audience, qui s'est ouverte en milieu d'après-midi, s'est déroulée à huis clos et a rassemblé l'accusation, la partie civile et la défense de Charles Blé Goudé.

A noter que depuis le rapprochement entre l'ancien président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, et Charles Blé Goudé, les deux personnalités se parlent régulièrement. Ainsi, Henri Konan Bédié a mis à disposition de la défense de Charles Blé Goudé les avocats de son parti. 

Ces avocats ont estimé qu'une pièce importante manquait au dossier. Le procès a aussitôt été reporté au mercredi 6 novembre. Tous devront donc revenir la semaine prochaine

Hier mardi 29 octobre, cette même justice ivoirienne a condamné l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à 20 ans de prison pour la réquisition de la Banque centrale ouest-africaine lors de la crise post-électorale de 2010-2011.

Toutes ces procédures judiciaires continuent ainsi à retarder le retour politique de  Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.

La rédaction vous recommande