Ousmane Sonko séduit une jeunesse en quête de changement | Afrique | DW | 22.02.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Ousmane Sonko séduit une jeunesse en quête de changement

Le candidat de la coalition "Sonko président" pourrait représenter un des principaux dangers pour le président Macky Sall, candidat à sa propre succession à la présidentielle sénégalaise de ce 24 février.

Ousmane Sonko sera le premier candidat originaire de Casamance à avoir des chances de remporter cette élection. Deux fils de la région, en l’occurrence l’ancien maire de Ziguinchor Robert Sagna et le communiste Landing Savané, ont brigué le poste présidentiel dans le passé mais ont tous deux largement échoué.

Avec Ousmane Sonko ce sera la première fois qu’un candidat natif de la Casamance apparait comme un des favoris pour une présidentielle au Sénégal. 

Le journaliste Ignace Ndèye explique cela par le fait qu’Ousmane Sonko incarne un nouveau modèle de politicien dans le pays. 

"Avec Robert Sagna (ndlr : ancien ministre), c’est vrai, il avait porté le discours ici au niveau de la région, mais beaucoup se disaient qu’il trainait toujours les séquelles socialistes. Mais Ousmane Sonko a eu peut-être la chance de n’avoir pas été dans une formation politique, il a surgi du néant. Il est venu incarner un nouveau type de politicien et je pense que c’est ce qui fait aujourd’hui qu’il draine du monde", explique-t-il.  

 

A la quête d'un homme providentiel 

Ce point de vue est partagé par Lamine Gassama, président d’une organisation non gouvernementale qui estime que Sonko est l’homme politique providentiel que les Sénégalais cherchaient.

"Ils veulent un homme nouveau, quelqu’un qui va changer leur mental, qui va changer leur vision, leur rapport avec l’argent, qui va changer leur rapport avec la société et les biens sociaux. Les Sénégalais ont énormément besoin de ça, mais ils n’avaient pas de référence et c’est cette référence que constitue Ousmane Sonko aujourd’hui", indique M. Gassama. 

"Il est très simple à expliquer parce que les Sénégalais ont vu l’homme Ousmane Sonko en homme intègre, un patriote, c’est ça qui est à l’origine du plébiscite qu’il est en train d’avoir au niveau national. Parce qu’il faut le rappeler, Ousmane Sonko a été révélé et porté d’abord par les autres parties du Sénégal, notamment la capitale Dakar et le nord, avant que la Casamance qui est sa région d’origine ne l’adopte", ajoute-t-il. 

Pour Aliou Cissé, président d’un mouvement politique, la force de Sonko est qu’il puise d'abord sa popularité au nord du Sénégal. 

A noter que l’autre opposant bien placé dans la course à la présidentielle de ce dimanche est l’ancien Premier ministre Idrissa Seck qui conduit une coalition dans laquelle on retrouve Aguibou Soumaré, un autre ancien Premier ministre et ancien président de la Commission de l’UEMOA.