Nzérékoré et Labé en alerte contre un 3ème mandat pour Alpha Condé | Afrique | DW | 21.11.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Nzérékoré et Labé en alerte contre un 3ème mandat pour Alpha Condé

Les protestations à Nzérékoré contre le projet de réforme constitutionnelle n'ont pas connu d'incidents graves ce jeudi. Le climat de tensions en Guinée se concentre dans les deux villes du sud et du centre de la Guinée.

Écouter l'audio 05:11

"Nzérékoré a ouvert la voie aux violences"- Bangaly Condé

En Guinée, la mobilisation contre le projet de réforme constitutionnelle se poursuit. Ce jeudi (21.11.19), ce sont les habitants de la ville de Nzérékoré, en Guinée forestière, qui ont manifesté pour dire "non" à ce projet. La manifestation répondait à l'appel du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC). 

Selon Bangaly Condé le correspondant de la Deustche Welle en Guinée, reçu en studio au journal de 17HTU, les informations recueillies auprès des responsables locaux du FNDC indiquent que les manifestants cherchaient à répondre à une récente visite du président de la république. Alpha Condé y a reconnu que le pays était divisé en deux sur le débat actuel de réforme de la constitution. 

Au départ, explique Bangaly Conde, à Nzérékoré, les manifestations tournaient à la violence car les partisans du pouvoir et ceux de l'opposition s'affrontaient. Mais depuis la signature d'un pacte, les scènes de violence se sont arrêtées.  

Par ailleurs à Labé, des Guinéens en colère s'en sont pris mercredi (20.11.) au cortège de la délégation officielle du Premier ministre Kassory Fofana, alors que celui-ci sortait d'une rencontre avec une autorité religieuse de la localité.

Pour suivre tous les détails sur la journée à Nzérékoré, cliquez sur l'image ci-dessus...

Audios et vidéos sur le sujet