Nouvelle offensive turque contre le PKK | International | DW | 29.07.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Nouvelle offensive turque contre le PKK

L'aviation turque a bombardé des positions du PKK, le parti des travailleurs kurdes, dans le Nord de l'Irak. Une offensive qui intervient deux jours après les explosions mortelles de deux bombes à Istanbul.

default

Les troupes turques ont mené une offensive contre des positions rebelles au Kurdistan irakien.

L'armée turque a annoncé qu'elle avait bombardé plusieurs sites dans le Kurdistan irakien. L'état-major turc a notamment pris pour cible une grande caverne où une quarantaine de rebelles du PKK avaient été repérés. Le communiqué officiel souligne que "la caverne a été détruite et les terroristes qui s'y trouvaient et la plupart de ceux situé à l'extérieur ont été neutralisés", autrement dit tués.

La vallée de Zap dans ce même Kurdistan irakien a été bombardée par l'aviation turque. Une zone régulièrement soupçonnée par la Turquie d'être un refuge de combattants kurdes.

Ces bombardement semblent liés aux attentats de dimanche soir à Istanbul mais les autorités militaires ne le précisent pas dans leur communiqué. L'enquête sur la double explosion qui a fait 17 morts et 154 blessés progresse, selon la police. La piste du PKK reste privilégiée. Les médias locaux rapportent qu'au moins un suspect a été identifié par les caméras de surveillance et des témoins. Selon le journal Vatan, il pourrait s'agir d'un homme d'une vingtaine d'années venu des Monts Qandil, dans le nord de l'Irak.

Le premier ministre turc a appelé aujourd'hui à l'unité contre le terrorisme. Recep Tayyip Erdogan avait implicitement imputé la responsabilité des attentats au PKK : il estime que cette attaque était le prix à payer pour les opérations de l'armée turque contre les rebelles depuis ces dernières semaines.

Le regain de tension entre son pays et les indépendantistes kurdes permet à Recep Tayyip Erdogan de revenir sur le devant la scène, alors que son parti, l'AKP, est menacé d'interdiction par la Cour constitutionnelle.

  • Date 29.07.2008
  • Auteur Nicolas Ropert
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/EmAn
  • Date 29.07.2008
  • Auteur Nicolas Ropert
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/EmAn
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !