Nouveau séisme financier | International | DW | 15.09.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Nouveau séisme financier

Lundi noir sur les marchés boursiers après l'annonce de la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers. Les bourses européennes sont en forte baisse, alors que le dollar cède du terrain.

default

A climat de marché exceptionnel, réactions exceptionnelles. Et les réactions se sont multipliées depuis l'annonce du dépôt de bilan de Lehman Brothers. La grande banque d'affaires américaine, quatrième firme de Wall Street, a été, elle aussi, victime de la crise des subprimes liées aux spéculations immobilières. Commentaire de John Coffee, professeur d'économie à l'Université Columbia de New York:


"C'est quand même incroyable de voir des banques d'affaires se lancer dans des projets audacieux et de les vendre un peu partout dans le monde."


Deutsche Bank Gebäude in Frankfurt

Le siège de la Deutsche Bank, la plus grande banque allemande, à Francfort

Les principales banques américaines s'étaient réunies ce week-end pour étudier les modalités de reprise de Lehman Brothers par l'une d'entre elles. Mais les instituts de crédits souhaitaient des garanties de l'Etat que l'Etat ne leur a pas accordé. C'est donc le dépôt de bilan depuis de matin, ce qui laisse sans voix cet actionnaire:


"Je n'aurais jamais pensé qu'on pouvait en arriver là."


Avec la mise en faillite de Lehman Brothers, les dettes de la banque sont gelées, mais 25 000 emplois sont en question.


** FILE* Federal Reserve Board Chairman Alan Greenspan testifies on Capitol Hill in this Nov. 3, 2005 file photo. Deutsche Bahn AG said Monday, Aug. 13, 2007, that it is bringing in former U.S. Federal Reserve Chairman Alan Greenspan as an advisor to its investment banking unit. (AP Photo/Lauren Victoria Burke, File)

Pour Alan Greenspan, l'ancien patron de la Réserve fédérale, la crise financière est la plus grave depuis un siècle

Pour endiguer une possible crise internationale, dix grandes banques ont créé un fonds d'urgence de 70 milliards de dollars (49 milliards d'euros), dans lequel chacune d'entre elles pourra puiser - au cas où. Parmi ces dix institutions, la Deutsche Bank, la plus grande banque allemande. Par ailleurs, la FED, la banque centrale américaine, a mis en place des mesures de soutien aux marchés financiers. Elle assouplit notamment les conditions d'accès au crédit pour les banques en difficultés. Et la BCE, la Banque centrale européenne, a elle aussi injecté 30 milliards d'euros sur le marché monétaire de la zone euro.


Avec comme un vent de panique qui souffle depuis les faillites successives d'entreprises américaines, les valeurs européennes sont à la baisse ce matin: moins 3,4% pour l'indice DAX des 30 premières valeurs allemandes.


Selon Alan Greenspan, nous assistons à la crise fiancière la plus grave depuis 50 ans, et probablement depuis un siècle. L'ancien président de la Réserve fédérale américaine évalue à plus de 50% le risque que les Etats-Unis tombent dans la récession.

  • Date 15.09.2008
  • Auteur Carine Debrabandère et Jens Korte
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FIYd
  • Date 15.09.2008
  • Auteur Carine Debrabandère et Jens Korte
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FIYd
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !