MSF déplore le décès de l′un de ses membres en Centrafrique | Afrique | DW | 30.12.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

MSF déplore le décès de l'un de ses membres en Centrafrique

L'agent de l’organisation humanitaire, Médecins sans frontières (MSF) avait été grièvement blessé dans une fusillade à bord d'un car à Grimari, dans la préfecture de Ouaka.

L'incident remonte au 28 décembre dernier, plusieurs passagers du car avaient été tués sur le coup et d'autres blessés.

L'humanitaire de MSF est mort après l'attaque d'un camion de transport public à Grimari, près de Bambari, la quatrième ville du pays située à quelque 380km au nord-est de Bangui.

La ville avait été prise temporairement la semaine dernière par des rebelles lors d'une offensive visant à perturber le processus électoral. 

Écouter l'audio 02:03

"Nous avons renforcé nos dispositifs" (Emmanuel Lampaert, MSF RCA)

La mission de MSF en Centrafrique s'alarme de la violence armée dans le pays qui empêche les humanitaires de porter assistance aux personnes vulnérables.

Emmanuel Lampaert, chef de mission MSF dans le pays, appelle donc les parties en conflit au respect du droit humanitaire international et des symboles humanitaires.

Sur le plan politique en RCA, la coalition de l'opposition demande l'annulation pure et simple des élections présidentielle et législatives du 27 décembre dont le premier tour a été perturbé par des groupes rebelles qui occupent les deux tiers du territoire.