Moussa Faki veut produire des vaccins en Afrique | Afrique | DW | 27.08.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Moussa Faki veut produire des vaccins en Afrique

Le président de la Commission de l'Union africaine s'explique à Berlin. Le laboratoire allemand BioNTech fait des annonces.

Écouter l'audio 01:39

"La fabrication des vaccins en Afrique est une priorité" - Moussa Faki

La rencontre a lieu ce vendredi 27 août à Berlin : rencontre entre Angela Merkel et plusieurs chefs d’Etats africains dans le cadre de l’initiative Compact with Africa, pour encourager les investissements privés en Afrique. Des investissements dans douze pays, dont le Bénin, le Burkina Faso, le Togo, le Ghana ou encore le Sénégal, lancés dès 2017. 

Dans le cadre de cette rencontre, la DW présente sur place a pu discuter avec Moussa Faki, le président de la Commission de l'Union africaine. Il insiste sur le fait que l'Afrique a besoin d'investissements et pas uniquement pour son développement mais aussi pour sa sécurité.

DW : Vous êtes là dans le cadre du Compact with Africa – quel bilan en dressez-vous?

Moussa Faki : C’est la 3e fois que je prends part à ce forum. J’ai rencontré ce matin la chancelière Angela Merkel pour pouvoir faire le point. C’est une initiative importante, un nombre important d’Etats africains ont adhéré à cette initiative qui consiste à favoriser les investissements privés sur le continent africain.

Je pense que l’Afrique a besoin d’investissements pour son développement, mais aussi d’investissements dans la paix et la sécurité. C’est une question aujourd’hui préalable pour le sort du continent africain. 

L’Afrique fait face également, comme le reste du monde, à cette terrible pandémie qu’est la Covid-19. La question des vaccins, de la fabrication des vaccins en Afrique est aussi une priorité pour le continent. J’ai échangé avec le président Kagamé et les autres chefs d’Etat sur cette question qui sera certainement au centre de nos discussions dans le cadre de ce forum. (Le laboratoire allemand BioNTech a annoncé ce vendredi qu'il souhaitait installer "l'année prochaine" de sites de production de vaccins à ARN messager en Afrique, notamment au Sénégal et au Rwanda, ndlr)

Quel bilan faites- vous de la politique africaine de Mme Merkel

Moussa Faki : Elle est à la fin de son mandat, elle a donné un essor important à la présence de l’Allemagne en Afrique, que ce soit de façon bilatérale ou dans le cadre de l’Union européenne. C’est quelque chose d’appréciable et donc il faut renforcer ce partenariat entre l’Afrique et l’Europe, entre l’Afrique et l’Allemagne.

 

Audios et vidéos sur le sujet