En Guinée, le FNDC annule sa manifestation | Afrique | DW | 22.06.2022
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

En Guinée, le FNDC annule sa manifestation

Cette manifestation du Front national pour la défense de la Constitution prévue jeudi faisait craindre des violences.

La manifestation prévue initialement à Conakry ce jeudi (22.06) avait été interdite par la junte au pouvoir et les autorités municipales.

En face, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonçait une tentative d’infiltrer des "casseurs" au sein de la marche finalement annulée in extremis. L’événement faisait ainsi craindre des débordements.

C’est ainsi au bout d’une journée de tractations que le FNDC a annoncé renoncer à cette marche en début de soirée.

Dans un communiqué, le FNDC explique qu’il "suspend la marche citoyenne et pacifique jusqu’au 30 juin" afin de "donner une chance" à des négociations. En cas d’absence de résultats, le FNDC promet de renouveler son appel à manifester.

Le Premier ministre guinéen Mohamed Béavogui avait notamment appelé tous les acteurs politiques à se retrouver autour d’une table pour un "échange franc et sincère".

Au-delà de cette manifestation, sur le plan politique, plusieurs leaders ont appelé leurs militants à se joindre au FNDC. Il s’agit notamment de Cellou Dalein Diallo et de Sidia Touré.