L′opposition réagit à la candidature de Tshisekedi pour 2023 | Afrique | DW | 14.05.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

L'opposition réagit à la candidature de Tshisekedi pour 2023

Sur la DW, Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint du PPRD de Joseph Kabila, ne mâche pas ses mots face à cette annonce de Félix Tshisekedi.

Félix Tshisekedi

Félix Tshisekedi a évoqué son avenir politique à Lubumbashi mercredi et annoncé sa candidature à un nouveau mandat.

C'est l'annonce surprise de cette semaine en politique, avec beaucoup d'avance sur 2023. Félix Tshisekedi compte être candidat à un second mandat à la tête de la République Démocratique du Congo. Il l'a dit ce mercredi 12 mai, lors d'un meeting à Lubumbashi. 

"Déstructure les fondamentaux de la démocratie"

Une annonce surprise pour certains. Mais d'autres s'y attendaient. "Finalement depuis qu'il y a eu alternance, la volonté c'est de vouloir déstructurer tout ce qu'il y avait comme fondamentaux de cette démocratie, tout ce qu'il y avait comme fondamentaux pour le développement de la RDC", réagit ce vendredi sur la DW, Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) de l'ex-président, Joseph Kabila. 

Écouter l'audio 00:52

"La volonté c'est de vouloir déstructurer tout ce qu'il y avait comme fondamentaux de la démocratie"

Selon-lui, l'opposition est même déjà préparée à cela. "Simplement, ce que nous demandons au président de la République, c'est qu'il lie ses promesses aux actions parce que ces élections ont quand même quelques préalables par rapport aux réformes tant annoncées." Il dénonce ce qu'il appelle une "léthargie" au niveau du Parlement. "Les choses n'avancent pas. Ça vient de ceux qui craignent les réformes."

La rédaction vous recommande