L′Ocean Viking prend la mer au secours des migrants | International | DW | 22.07.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

L'Ocean Viking prend la mer au secours des migrants

Ils étaient à l'arrêt depuis sept mois ... Médecins, infirmières, sages-femmes de SOS-Méditerranée et Médecins sans Frontières vont pouvoir repartir en mer au secours des migrants.

Écouter l'audio 02:03

Ecoutez notre sujet sur le Ocean Viking...

L'Ocean Viking, le nouveau bateau de secours aux migrants des deux organisations, sera opérationnel dès le mois d'août. L'ancien bateau avait été obligé de cesser ses activités sous les pressions alors que l'on estime que 200 personnes sur 1000 meurent en tentant la traversée de la Méditerranée pour arriver en Europe.

Pour SOS-Méditerranée et Médecins Sans Frontières, il était urgent de reprendre du service en mer comme l'explique ce militant : "On ne peut pas rester là sans rien faire (…) la seule chose qui explose, c’est le nombre de mort."

Le nouveau bateau naviguera sous pavillon norvégien et pourra accueillir jusqu'à 300 personnes. Une équipe de 20 personnes procédera aux sauvetages en mer.

Route meurtrière

Les ONG veulent non seulement sauver des gens en Méditerranée, mais aussi témoigner de ce qui se passe. La politique menée par les Etats européens les six derniers mois a conduit à un bilan humain alarmant selon la directrice de SOS-Méditerranée en Suisse Caroline Abou Sa'Da :

"On a parlé d’un peu plus de 420 morts  enregistrés parce qu’on sait qu’il y a énormément de bateaux qui tentent la traversée et qui disparaissent sans qu’on puisse en garder trace. Donc on sait que le taux de mortalité est très important. On se doute que le nombre de morts est beaucoup plus important que ces 426 personnes enregistrées depuis le début de l’année. Mais c’est difficile de savoir combien de personne exactement tentent la traversée et combien de personnes y survivent."

L’Etat de Malte a déjà pris les devants des négociations avec les autres Etats européens pour accueillir les futurs rescapés secourus par SOS-Méditerranée et Médecins Sans frontières.

Le Haut-Commissariat de l'Onu aux réfugiés et l'Organisation internationale pour les migrations, estiment que la traversée de la Méditerranée est la route maritime la plus meurtrière au monde.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !