Ligue des champions : un dernier carré aux accents franco-allemands | DW Sport | DW | 17.08.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Ligue des champions : un dernier carré aux accents franco-allemands

Le Bayern Munich et l'Olympique Lyonnais, victorieux ce week-end, ont rejoint le PSG et Leipzig en 1/2 finale.

Les joueurs du Bayern Munich célèbrent le premier but de Thomas Müller

Les joueurs du Bayern Munich célèbrent le premier but de Thomas Müller

Le Bayern Munich s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions avec l'art et la manière.

Les Bavarois sont ceux qui ont fait la plus forte impression lors de ces 1/4 de finale en "massacrant" le FC Barcelone 8-2.

Signe de la démonstration collective du Bayern, ce sont six joueurs différents qui ont marqué. Thomas Müller en première mi-temps, puis Philippe Coutinho, en fin de rencontre, sont les seuls joueurs qui ont signé un doublé.

Pour Hansi Flick, l'entraîneur du Bayern Munich, cette très large victoire est évidemment un signal fort envoyé à la concurence mais il affirme que ses joueurs doivent garder les pieds sur terre et ne pas s'emballer s'ils veulent aller briguer une 6ème Ligue des champions

Hansi Flick, entraineur du Bayern Munich

Hansi Flick, entraineur du Bayern Munich

"Nous avons beaucoup de joueurs expérimentés qui savent que le prochain match nous attend, et que nous devons avoir la même réussite, et c'est ce à quoi nous nous préparons. Donc, pour l'instant, nous allons analyser plus précisément ce match pour nous préparer au prochain afin de pouvoir faire ce que nous voulons, c'est-à-dire tenir jusqu'à la fin. Mais nous savons que c'est beaucoup de travail", a-t-il expliqué en conférence de presse.

L'OL créé la surprise

Moussa Dembélé fête son doublé avec ses coéquipiers

Moussa Dembélé fête son doublé avec ses coéquipiers

En demi-finale, le Bayern Munich rencontrera l'Olympique Lyonnais qui a déjoué les pronostics en remportant son duel face à Manchester City (3-1).

Loin d'être favoris, les Lyonnais ont supris les Citizens en ouvrant le score à la 24ème de jeu par l'intermédiaire de l'international ivoirien Maxwell Cornet.

Manchester City a ensuite cravaché pour revenir au score.

C'est finalement Kevin De Bryne qui a marqué à la 69ème, mais dix minutes plus tard, Moussa Dembélé a permis aux Lyonnais de prendre l'avantage avant de sceller le sort de la rencontre à la 87ème minute en inscrivant un doublé.

En conférence de presse, Rudy Garcia est revenu sur la performance de ses joueurs. Il  a loué leur travail tactique ainsi que leur état d'esprit.

"Nous sommes fiers de ce que nous avons fait, je suis particulièrement fier de mes joueurs. Le score était de 3-1 contre une équipe favorite en Ligue des champions, cela signifie que nous avons fait un très, très bon match. Nous avons bien fait à tous points de vue. Nous avons gagné la bataille tactique, nous avons aussi gagné la bataille de la communication parce que nous étions unis, nous nous sommes encouragés les uns les autres", a expliqué l'entraîneur des Lyonnais.

Un dernier carré inédit

Alors que l'autre demi-finale mettra aux prises le Paris Saint-Germain au le RB Leipzig, ce dernier carré présente donc la particularité de n'être composé que de clubs français et allemands. Pour la première fois depuis 1991, il n'y a aucun clubs italien, espagnol ou anglais dans le dernier carré.

C'est aussi la première fois tout court que deux clubs français sont encore présents à ce stade de la compétition.

Autre nouveauté : trois entraîneurs allemands sont présents à ce stade de la compétition dont le très jeune Julian Naglesmann qui a 33 ans est le plus jeune coach à atteindre les demi-finales de la C1.

Ligue Europa : le FC Séville écarte Manchester United

Le club espagnol s'est imposé 2-1 face aux Red Devils. Cette victoire permet au FC Séville de se qualifier pour sa quatrième finale de Ligue Europa en sept ans.

Et si cet exploit a été possible, c'est entre autres grâce à la superbe performance de Yassine Bono. Le gardien marocain a notamment réalisé une incroyable série en remportant quatre face-à-face contre Rashford (46e) et Martial (50e, 52e, 53e) en moins de dix minutes au retour des vestiaires.

En conférence de presse, Ole Gunnar Solskjaer, l'entraîneur de Manchester, qui a salué la performance de Yassine Bono, était évidemment déçu du résultat. Pour lui, son équipe qui a largement dominé les débats et qui menait au score, aurait dû se montrer sans pitié lorsqu'elle avait le ballon.

"Il nous est arrivé de lâcher prise. Lorsque nous sommes devant, nous devons continuer à presser et à les faire jouer, mais aujourd'hui nous les avons laissé trop jouer sur des périodes de 10 à 15 minutes. Nous avons définitivement lâché prise à certains moments", a-t-il concédé.

La seonde demi-finale aura lieu ce soir entre l'Inter Milan et le Shaktar Donetsk, à Düsseldorf (19h TU).