Libye : le maréchal Haftar pourrait perdre ses alliés | Afrique | DW | 08.04.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Libye : le maréchal Haftar pourrait perdre ses alliés

Khalifa Haftar poursuivait ce lundi son offensive militaire contre la capitale, mais l'homme fort de l'Est libyen pourrait perdre ses alliés étrangers à cause de cette opération.

Écouter l'audio 02:07

"A travers cette opération, Haftar va perdre beacuoup d'alliés" ( Federico Santopinto, chercheur au GRIP)

L'aéroport de Tripoli a été fermé ce lundi 8 avril en raison des combats qui font rage depuis vendredi. La situation est complexe. Dans l'après-midi, l'aéroport de Mitiga était la cible de raids aériens qui n'ont jusque-là pas encore été revendiqués ni identifiés. L'ONU a dénoncé ce raid qu'elle impute à Khalifa Haftar

La situation reste complexe et confuse selon Federico Santopinto, chercheur au Groupe de recherche pour la paix et la sécurité à Bruxelles.

Pour écouter l'intégralité de l'entretien, cliquez sur l'image ci-dessus

Audios et vidéos sur le sujet