Les Verts font forte impression à Hambourg | Allemagne | DW | 24.02.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Allemagne

Les Verts font forte impression à Hambourg

La presse allemande commente les élections à Hambourg où les Verts ont doublé leur nombre de voix en cinq ans.

Deutschland Bürgerschaftswahl in Hamburg Die Grünen (Getty Images/S. Gallup)

Katharina Fegerbank (au centre) est la grande gagnante de la soirée électorale à Hambourg.

Ces élections dans la deuxième ville d'Allemagne ont vu le SPD s'imposer malgré un léger recul. Sauf que ces résultats ne sont pas parlants au niveau national. "La cité-Etat de Hambourg est un biotope en soi", écrit la Süddeutsche Zeitung. Et si le parti social-démocrate a pu s'imposer, c'est parce que "ces derniers temps, Hambourg ne s'est préoccupée que de son cas."

Le nord du pays immunisé contre l'AfD

Plus que la victoire (attendue) du SPD, c'est la débâcle de la CDU qui a retenu l'attention (comme vous avez pu l'entendre dans notre journal), ainsi que la perte de vitesse de l'Alternative pour l'Allemagne (l'AfD). Le parti d'extrême-droite n'a obtenu que 5,3% des suffrages. Une défaite logique, selon la tageszeitung, "Le nord-ouest du pays est immunisé contre le populisme de droite. L'AfD est un parti qui a du succès dans l'Est du pays qui est pauvre et dans le Sud-Ouest qui est riche. Jusqu'à présent, il a presque toujours bénéficié d'une participation électorale plus élevée; alors qu'à Hambourg, c'était l'inverse", analyse le quotidien de Berlin.

Deutschland Bürgerschaftswahl in Hamburg Peter Tschentscher (picture-alliance/dpa/A. Heimken)

Peter Tschentscher (SPD) a été réélu premier bougmestre de Hambourg

Les Verts sont à prendre en considération dans un futur proche

Mais, s'il y a bien un résultat à retenir de cette élection, c'est celui du Parti des Verts, qui a obtenu 24,2% des suffrages exprimés et qui devrait doubler son nombre de sièges à l'assemblée. Selon le Kölner StadtAnzeiger, "les rapports de force politiques en Allemagne sont à nouveau réévalués en profondeur. En attendant, le fait qu'un membre du Parti Vert va bientôt entrer à la Chancellerie de Berlin est plus qu'une vague possibilité". Car pour le quotidien de Cologne, "Le vainqueur des élections en Allemagne ne sera pas le candidat au programme le plus intelligent, mais la personne la plus fiable du parti le plus fiable".

Coronavirus : L'Europe voit sa sécurité ébranlée

L'autre sujet qui a retenu l'attention des éditorialistes ce lundi 24 février est bien évidemment celui sur le coronavirus qui sévit désormais en Italie. Une situation bien délicate à gérer pour une Europe "qui est mal préparée à ce genre d'incertitude", estime la Süddeutsche Zeitung. Pour le quotidien de Munich, "les Européens ont longtemps vécu dans des sociétés sûres qui, apparemment, évitaient les fléaux primitifs de l'humanité - la faim, la guerre, les épidémies. Les attaques terroristes de ces dernières années ont ébranlé ce sentiment de sécurité. Maintenant, le virus fait de même."

Italien Coronavirus Codogno (picture-alliance/Zumapress/C. Furlan)

En Italie, les rues de Lombardie sont désertes

L'Allemagne négligente, l'Italie prête à faire front

"La négligence avec laquelle l'Allemagne a agi jusqu'à présent est d'autant plus surprenante", estime la tageszeitung. "Contrairement à l'aéroport de Vienne, par exemple, la plaque tournante internationale de Francfort continue de ne pas mesurer de manière systématique la fièvre pour les passagers arrivant d'Extrême-Orient". Ce qui pose un autre problème : "Les voies d'infection ne peuvent plus être tracées".

C'est pourquoi, la Frankfurter Allgemeine Zeitung estime qu'à l'instar de la Chine, les dirigeants italiens ont pris la "bonne décision" en décidant de prendre le problème à bras le corps et en plaçant les gens en quarantaine. Et la Süddeutsche Zeitung ne s'y trompe pas quand elle dit que "l'Italie a beau être un pays dysfonctionnel au quotidien, il est capable de s'unir quand il y a une situation d'urgence, comme lors des tremblements de terre."

 

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !