Les Rwandais appelés à la solidarité | Afrique | DW | 24.08.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les Rwandais appelés à la solidarité

Suite au gel de l’aide internationale en provenance de différents pays d’Europe et d’Amérique, les autorités rwandaises ont mis en place un fonds de développement auquel les citoyens sont appelés à contribuer.

Outside the UTC in Kigali Outside the Union Trade Centre in Kigali that house the Nakumat supermarket, Rwandair et al. From Dieses Foto wurde am 4. September 2009 mit einem Apple iPhone aufgenommen. Creative Commons Lizenz, Namensnennung, nicht-kommerzielle Nutzung

Ruanda Kigali Straße Taxi Motorrad Auto Autos

« Vous venez de donner 500 Frw, merci d'avoir appuyé AGACIRO DEVELOPMENT FUND ». Patrick Barame vient de recevoir ce SMS du numéro 2020, quelques secondes seulement après avoir envoyé sa contribution via son téléphone mobile. « Je viens d'accomplir mon devoir comme un Rwandais, je suis fier », confie cet élève de l'école secondaire qui a puisé sans la paie journalière de son emploi de vacances pour contribuer au fonds lancé jeudi par le président Paul Kagamé. Le fonds de développement doit permettre à tout Rwandais qui le souhaite de verser sa contribution en soutien à l'Etat. Outre le SMS, les Rwandais peuvent aussi verser leurs dons via un compte bancaire.

Le Rwanda utilise aussi le paiement mobile, qui se développe de plus en plus en Afrique

Le Rwanda utilise aussi le paiement mobile, qui se développe de plus en plus en Afrique

Cependant, certains Rwandais sont encore réticents à mettre la main au porte-monnaie, comme Kamali Nziza, un habitant de Kigali : « Un simple paysan rwandais par exemple, à qui manquent 3000 Frw par an pour l'assurance maladie, ne trouvera pas d'argent à mettre dans ce fonds », affirme-t-il. Il explique également ses doutes quant à la bonne gestion de l'argent versé. « Il faut attendre et voir avant d'y mettre quelque chose ».

La gestion du fonds au centre des préoccupations

Ce fonds a été proposé comme remède aux coupes dans les aides internationales versées au Rwanda suite à son rôle dans la guerre qui sévit dans l'Est de la RDC. Le Président Paul Kagamé, lui, pense qu'avec ou sans aide, ce fonds est important. Il l'a expliqué lors du lancement officiel du fonds : « L'aide extérieure n'a jamais été suffisante. Agaciro Fund permettra de renforcer l'aide que nous recevons. Seulement il faut faire en sorte que les contributions des Rwandais soient bien gérées ».

Dans un premier temps, c'est le Ministère des finances qui gèrera le fonds, mais ce dernier deviendra autonome par la suite. Les modalités de gestion à terme restent encore à définir. Actuellement, le fonds compte déjà plus d'un milliard de Frw (environ 1,3 million d'euros), issus essentiellement des cotisations des hautes autorités du pays, de grandes sociétés commerciales et de grands commerçants de Kigali.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !