Les priorités de la présidence allemande de l′UE | ACTUALITÉS | DW | 28.05.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Coronavirus

Les priorités de la présidence allemande de l'UE

Plus que quelques semaines et l’Allemagne prendra la tête de la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne. Mais les plans de cette présidence allemande sont chamboulés par la crise sanitaire du coronavirus.

La chancélière allemande Angela Merkel

La chancélière allemande Angela Merkel

Dans un discours tenu par vidéoconférence et retransmis par la fondation politique Konrad Adenauer proche de la CDU, la chancelière a annoncé que cette présidence se consacrera "prioritairement à la résolution de la crise sanitaire et de ses conséquences."

"La pandémie du coronavirus a bouleversé notre monde et ainsi, nos ambitions pour cette présidence du conseil de l’Union européenne qui durera 6 mois à partir du 1er juillet prochain. La gestion de la crise est désormais au centre de toutes les attentions", a souligné Angela Merkel.

Quel contraste avec la dernière présidence allemande en 2007 dont l’ambiance presque euphorique était portée par la belle organisation de la coupe du monde l’année précédente, une chancelière championne du climat et un nouvel élargissement de l’Union européenne à la Bulgarie et la Roumanie.

Deutschland Merkel vor Europa-Rede Ursula von der Leyen

Angela Merkel lors de son discours sur l'Europe - en novembre 2019.

Plan d'aide économique

13 ans plus tard, Angela Merkel a brisé le tabou allemand de l’austérité en proposant, au côté d’Emmanuel Macron, un plan de relance européen de 500 milliards d’euros, alors que les frontières de l’espace Schengen ne sont pas encore complètement rouvertes.

Un contexte qui laisse peu de place à l’action allemande et européenne sur le continent africain. Pourtant, en prévision du sommet entre Unions européenne et africaine à l’automne prochain, la chancelière a tenu à souligner l’importance du partenariat entre les deux continents :

"Dans notre combat contre le coronavirus, la collaboration entre l’Europe et l’Afrique jouera un rôle déterminant. Nous le savons : de nombreux pays africains souffrent déjà à grande échelle des conséquences socio-économiques de cette pandémie. Mais dans le même temps, nous pouvons beaucoup apprendre de l’expérience africaine dans la lutte contre les pandémies." 

Sécurité, protection du climat ou encore réforme des traités : des thèmes majeurs qui passeront donc au second plan lors de cette présidence allemande. 

A lire aussi ►Le couple franco-allemand propose un plan pour relancer la zone euro