Les preuves matérielles ont joué contre Habré par rapport à Bemba | Afrique | DW | 13.06.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les preuves matérielles ont joué contre Habré par rapport à Bemba

Jean-Pierre Bemba, acquitté par la CPI, a été condamné dans une affaire similaire à celle d'Hissène Habré. L’ex-dictateur tchadien purge une peine de prison à vie. L’avocate Delphine Djiraibe compare les deux procès.

Écouter l'audio 02:15
Now live
02:15 min

"Les victimes d'Hissène Habré ont eu la chance d’avoir des preuves matérielles" (Delphine Djiraibe)

Arrêté en mai 2008 en Belgique, à la suite d’un mandat d’arrêt international émis par la CPI, l’ex-chef rebelle a été condamné à 18 ans de prison en première instance pour des crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis en Centrafrique. Pour l'avocate tchadienne, Delphine Djiraibe, Bemba a été acquité mais les victimes existent. Ecouter l'interview de Delphine Djiraibe en cliquant sur l'image ci-dessus. 

Programme d'assistance aux victimes

La Cour pénale internationale a annoncé le lancement d'un programme d'assistance d'un million d'euros pour les victimes centrafricaines des miliciens de Jean-Pierre Bemba. "Les juges n'ont pas ignoré les crimes graves commis en Centrafrique entre 2002 et 2003", a indiqué Mike Cole, chef de bureau de la CPI dans le pays. C’était lors d'une conférence de presse à Bangui.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !