Les Maliens du Nord expriment leur ras-le-bol | Afrique | DW | 04.07.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les Maliens du Nord expriment leur ras-le-bol

Des ressortissants du Nord-Mali occupent la Place de l'Indépendance, à Bamako. Le collectif entend rester jusqu'à ce que son appel à libérer le Nord soit entendu par le gouvernement et la communauté internationale.

Ils sont quelques centaines de manifestants rassemblés au pied du monument de l'Indépendance, mais leur détermination est grande face à l'occupation du nord du pays, ces régions dont ils sont originaires. Même la forte pluie matinale qui s'est abattue sur Bamako n'a pas tempéré leurs ardeurs. À l'appel du Collectif des ressortissants du nord du Mali, ils sont sortis pour crier leur ras-le-bol face à la situation qui prévaut dans leur région, et notamment face aux exactions commises sur les populations. Les responsables de l'association sont là aussi au grand complet.

La pluie battante ne décourage pas les manifestants

La pluie battante ne décourage pas les manifestants

Ousmane Issoufi Maiga, ancien Premier ministre, est président d'honneur du collectif. « Les choses deviennent de plus en plus ardues, pénibles pour nos populations, explique-t-il. Nous avons décidé ce rassemblement national sur la place de l'Indépendance, lieu de symbole, pour exprimer notre désarroi et pour mobiliser l'ensemble des populations du Mali afin de libérer notre territoire. »

Pour une intervention militaire internationale

Les manifestants dénoncent par ailleurs l'immobilisme du gouvernement et appellent de tous leur vœux une intervention armée aussi bien du Mali que de la communauté internationale. Sandy Mahamane Haidara, député de Tombouctou, estime qu'une intervention militaire est non seulement "indispensable" mais aussi "inévitable".

Le sit-in, selon ses organisateurs, devrait continuer dans les prochains jours. Le collectif entend camper place de l'Indépendance jusqu'à ce que son appel soit entendu.

Archives

Audios et vidéos sur le sujet