L′empereur Hailé Sélassié : le ″Lion éthiopien de Judée″ | Histoire africaine | DW | 14.06.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Racines d'Afrique

L'empereur Hailé Sélassié : le "Lion éthiopien de Judée"

Hailé Sélassié a été le représentant d'une ligne dynastique qui remonte à plusieurs siècles. Il fut un chef absolu mais aussi un modernisateur qui a introduit des réformes, avant sa chute.

Écouter l'audio 05:01
Now live
05:01 min

Haile Selassie : le portrait audio

Hailé Sélassié  est né Tafari Makonnen le 23 juillet 1892, près de Harar, en Éthiopie. Son père étant un cousin et un proche allié de l'empereur Menelik II, il est convoqué à la cour d'Addis-Abeba à la mort de son père en 1906.

En 1916, il devient Ras Tafari, héritier présomptif et régent de l'Impératrice Zauditu, fille de Menelik II, et, en 1928, l'Impératrice le couronne Roi. En 1930, à la mort de l'impératrice Zauditu, Tafari est couronné empereur Hailé Sélassié , "Puissance de la Trinité".

Il est finalement destitué par un coup d'État du régime communiste Derg en 1974 et meurt moins d'un an plus tard, le 26 août 1975, à Addis-Abeba.

Quelles bases a posé Hailé Sélassié  pour son pays ?

Il est à l'origine de la première constitution écrite de l'Éthiopie en 1931. Elle prévoyait un parlement bicaméral (avec deux chambres), un code légal, et proclamait tous les Éthiopiens égaux.

Mais cette première constitution, et la seconde promulguée en 1955, furent critiquées pour avoir accordé trop de pouvoir à l'empereur lui-même. Il conservait le droit de renverser toute décision parlementaire, et les partis politiques n'avaient pas de statuts propres.

Hailé Sélassié  était-il au-dessus des critiques ?

Depuis ses débuts, Tafari Makonnen est considéré comme un bon stratège. Il a participé à la destitution du pouvoir de l'empereur désigné Lij Iyasu, prédécesseur de Zauditu, qui n'a gouverné que trois ans. En tant qu'empereur, Hailé Sélassié  a donné une chance à des milliers d'étudiants d'étudier à l'étranger.

Ce sont ces mêmes étudiants qui ont réclamé plus tard son départ, dénonçant un manque de réformes. Le désenchantement vis-à-vis de sa monarchie a culminé lors d'une tentative de coup d'État en 1960, la plus grande menace pour son règne jusqu'à ce qu'il soit finalement renversé par le régime Derg.

Les aspirations de Haile Selassie pour la coopération internationale

En tant que régent, Ras Tafari a fait entrer l'Éthiopie dans la Société des nations en 1923, l'une des rares nations africaines indépendantes à l'époque et la seule à demander l'adhésion. En 1963, l'empereur convoque la première réunion de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), qui deviendra plus tard l'Union africaine. Il a aidé à concevoir sa première charte et est devenu son premier président. Le siège a été établi à Addis-Abeba.

Quelle était l'image d'Haile Selassie en Allemagne ?

Prônant plus de coopération internationale, Hailé Sélassié  a beaucoup voyagé. En 1954, il devient le premier chef d'État étranger à visiter la République fédérale d'Allemagne (RFA), nouvellement créée, recevant ce qui sera rapporté comme "l'accueil le plus royal et le plus cérémonial donné à tout visiteur depuis la fin de la guerre".

Il était accueilli comme un égal et s'intéressait avant tout aux progrès techniques, médicaux, agricoles et industriels, qu'il pouvait ramener en Ethiopie avec lui. L'Ethiopie restera un partenaire important de l'Allemagne et Hailé Sélassié  sera aussi reçu en grand pompe à Bonn (capitale de la RFA) en 1973, un an avant sa destitution.

Des citations d'Haile Selassie ?

"A part le Royaume du Seigneur, il n'y a pas sur cette terre de nation qui soit supérieure à une autre ... C'est nous aujourd'hui, ce sera vous demain". Discours à la Société des Nations en 1936, demandant de l'aide pour évincer les forces d'occupation italiennes.

"L'histoire nous enseigne que l'unité est la force, et nous avertit afin de surmonter nos différences dans la recherche de buts communs, de lutter, de toutes nos forces combinées, pour la voie de la véritable fraternité et unité africaine." Discours de remerciement lors de son élection comme premier chef de l'Organisation pour l'unité africaine en 1963.

Quel est l'héritage de Haile Selassie ?

Hailé Sélassié  a donné à l'Éthiopie sa première université, ses écoles, ses hôpitaux et un gouvernement centralisé. Les réformes qu'il a mises en place visaient aussi à donner une image d'une Éthiopie ouverte sur le monde extérieur et l'Empereur était reconnu internationalement comme un leader intelligent et charismatique.

Une position qu'il utilisait pour le bien de toute l'Afrique, en promouvant les efforts panafricains. Les dirigeants africains successifs de l'après-indépendance voyaient en lui un défenseur des valeurs et de l'indépendance africaine, les dirigeants européens le saluaient comme un anti-fasciste et, en Jamaïque, les Rastafariens l'adoraient comme un Messie.

_________________
Jackie Wilson et Yilma Haile Michael ont contribué à ce récit qui fait partie de la série "Racines d'Afrique". Une série lancée début 2018 par la Deutsche Welle, en coopération avec la Fondation Gerda Henkel.

Audios et vidéos sur le sujet