Le viol fait 3.000 victimes en RDC | Afrique | DW | 19.08.2014
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le viol fait 3.000 victimes en RDC

Les actes de viol continuent en République démocratique du Congo. C'est ce qu'a rapporté l'hôpital Heal Africa basé à Goma, dans le Nord-Kivu et spécialisé dans l'aide aux victimes de viol.

Écouter l'audio 01:22
Now live
01:22 min

« Subitement, ils nous ont demandé de nous coucher par terre et d'enlever nos habits »

D'après le rapport de « Heal Africa », près de 3.000 victimes de violences sexuelles ont été recensées lors du premier semestre 2014 dans deux provinces de l'est de la RDC, une région où sévissent des groupes armés.

Retrouvez ci-dessus le témoignage d'une Congolaise du Nord-Kivu, âgée de 39 ans et, à l'époque, mère de huit enfants. Elle dit avoir été violée par des combattants des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda, les FDLR. Comme souvent, les combattants ont fui, laissant leurs victimes sur place. Jeannette (nom d'emprunt) a été sauvée par des villageois. Aujourd'hui, elle a encore plus d'enfants à charge puisqu'une petite fille est née de ce viol et qu'elle a adopté l'enfant d'une autre victime qui, elle, est décédée.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet